Les leds oscillent entrepromos et partenariats

|

Des dispositifs originaux de ristournes agitent le secteur, avec des baisses de prix ciblées, et des opérationsde communication médiatiques axées sur la qualité.

Mécanique originaleLe partenariat entre Philips et EDF a permis de commercialiser des leds à un prix inférieur à 5?€ «?pour la première fois en Europe?», le temps d’une opération limitée.Chez Leroy Merlin, une action menéeavec Geo PLC a réduit le prix de 1,50?€pour les leds de marque Lexman. 
Mécanique originaleLe partenariat entre Philips et EDF a permis de commercialiser des leds à un prix inférieur à 5?€ «?pour la première fois en Europe?», le temps d’une opération limitée.Chez Leroy Merlin, une action menéeavec Geo PLC a réduit le prix de 1,50?€pour les leds de marque Lexman. © dr

Une belle trouvaille a permis de donner un peu plus d’attractivité aux leds, avec deux opérations discrètes, mais emblématiques de baisse des prix. En avril, Philips et EDF ont mis en vente 600 000 leds à 9,90 € le pack de deux unités de 4,5 watts, chez Castorama, Cora et Casino. Soit un prix inférieur de 20 à 30% au prix de vente classique, qui trouve son explication dans la participation financière du fournisseur d’électricité, incité par la loi à mener des actions visant à diminuer la consommation énergétique des ménages.

Fin mai, une opération similaire a eu lieu chez Leroy Merlin, lors de laquelle Geo PLC et le distributeur ont proposé des ampoules basse consommation à prix réduits. Sur des ampoules leds de marque Lexman, 1,50 € était ainsi directement déduit du ticket de caisse. « Cette réduction est financée par les primes liées aux certificats d’économies d’énergie collectés par Geo PLC », précise l’entreprise. Ce coup de pouce reste minime dans le dynamisme des leds, toujours portées par le remplacement des équipements, mais pas forcément par une baisse des tarifs. Depuis un an, le prix moyen d’une ampoule à leds s’est très légèrement apprécié, pour atteindre 11,09 €. Cela n’empêche pas les fabricants de rivaliser de nouveautés pour tenter de s’imposer sur un créneau très bataillé.

Un éclairage…sur le patrimoine

Havells-Sylvania lance ainsi un nouveau réflecteur led, fabriqué en Europe, « répondant aux attentes des clients qui désirent un produit de qualité égal à l’halogène, nécessitant peu d’énergie et ayant une longue durée de vie », déclare Edward Lees, directeur de l’unité d’affaire stratégique led. La bataille se joue d’ailleurs entre les ampoules halogènes et les leds, chaque segment étant en progression. Pour emporter l’adhésion des acheteurs, et surtout démontrer leur savoir-faire, plusieurs industriels n’hésitent plus à nouer des partenariats pour éclairer monuments et lieux emblématiques à l’aide de leds. Philips a ainsi équipé le grand magasin londonien Harrod’s et la cathédrale Notre-Dame-de-Paris avec des leds en forme de flamme et sphériques. Et, en Allemagne, la marque est devenue le partenaire officiel éclairage de l’équipe de football du FC Bayern Munich et de son stade, l’Allianz Arena.

L’an dernier, Panasonic a, lui, renouvelé son partenariat avec l’Unesco, qui passe notamment par l’éclairage de sites du patrimoine mondial avec des leds, technologie phare mais à qui il reste encore du chemin à faire. Produits pour le moment plutôt techniques, les leds nécessitent des explications, et se taillent la part du lion dans les grandes surfaces de bricolage et les circuits spécialisés. 

Les halogènes se taillent la part du lion

Poids des différentes catégories d’éclairage en 2013, en M €, et évolution en valeur, en%, versus 2012

Source : GfK

Si le discours de l’éclairage tourne souvent autour des leds, force est de constater la longueur d’avance des lampes halogènes, plus gros segment, et de loin, en termesde ventes. Les leds se singularisent toutefois par leur dynamisme, alimenté par une guerre commerciale. 

452,2 Millions d’euros

Le chiffre d’affaires du marché de l’éclairage en 2013

+ 5,5%

L’évolutiondes ventes en valeur versus 2012

Source : GfK

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2325

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message