Les légumiers inquiets des distortions de coûts du travail

|

La fédération nationale des producteurs de légumes a lancé mardi à Angers un appel au gouvernement pour qu'il trouve des solutions à la distorsion de concurrence européenne en matière de coût du travail qui plombe, selon elle, les productions françaises. "Nous représentons un secteur où le coût de la main d'oeuvre pèse entre 40 et 70% du prix de revient, nous ne bénéficions d'aucune aide de la PAC et nous subissons les importations de produits à faible coût social", a dénoncé Angélique Delahaye, présidente de la fédération lors d'un point de presse tenu avec Jean-Michel Lemétayer, président du syndicat agricole FNSEA.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA