Services & Livraison

Les livraisons sur abonnement à la portée de tous les sites ?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Colissimo Pass orchestre un abonnement de type Amazon Prime mutualisé entre e-marchands partenaires.

Au-delà des frais de livraison inclus dans l’abonnement, le service comprend les retours, le suivi des colis, la reconnaissance des identifiants Colissimo Pass sur tous les sites partenaires et un service client dédié de 8?heures à 22?heures et 7 jours/7.
Au-delà des frais de livraison inclus dans l’abonnement, le service comprend les retours, le suivi des colis, la reconnaissance des identifiants Colissimo Pass sur tous les sites partenaires et un service client dédié de 8?heures à 22?heures et 7 jours/7.© ©Andrey Popov/Adobe Stock

Près d’un e-acheteur sur deux abandonne son panier lorsque la livraison est payante. Amazon est le premier à avoir mis le doigt sur cet obscur objet de frustration et à lancer, dès 2008, son offre de livraisons illimitées par abonnement, Prime, qui compterait plus de 3 millions d’adhérents en France, selon nos sources. Depuis, l’idée a fait des émules : Cdiscount avec son programme « à volonté », Showroomprivé avec Infinity, Rueducommerce avec Expressillimité ou encore Fnac-Darty avec Fnac+ et Darty+.

Une aubaine ?

Bien sûr, beaucoup d’autres sites aimeraient proposer ce type d’abonnement à leurs e-acheteurs, mais « c’est un pari risqué pour une entreprise de notre taille », confie Gaëtan Hildene, gérant de mondebio.com (20 salariés, 3,5 millions d’euros de chiffre d’affaires). Pour lui, Colissimo Pass est une aubaine. Cet abonnement, destiné aux particuliers, inclut les frais de livraison aller et retour en illimité par Colissimo, sans panier minimum, sur tous les sites partenaires pour 39 € par an, soit 10 € de moins que Amazon. « Ce n’est pas comparable, précise Emmanuelle Bosc-Haddad, directrice marketing et activités comptant de La Poste-Colissimo. Il ne s’agit pas de l’offre d’un site unique, mais d’un abonnement donnant accès à un pool d’e-marchands de secteurs diversifiés.»

Testé depuis juin par deux partenaires sous le nom Colissimo illimité, le service serait déjà profitable pour eux. « J’ai fidélisé quelques centaines de nouveaux clients qui ne seraient pas venus sur le site sans ça, estime Nicolas Faroux, le directeur général de chapitre.com. L’intérêt est aussi de mutualiser des sites complémentaires qui s’apportent du trafic les uns aux autres, car un Pass valable uniquement sur notre site n’aurait qu’un impact limité.» Gaëtan Hildene acquiesce : « On y gagne en visibilité et en acquisition, d’autant que, pendant une période de test, nous avons la possibilité de nous retirer du programme à tout moment si notre objectif de rentabilité n’est pas atteint. »

L’enjeu : affilier des partenaires

« Les frais de port offerts sont devenus un standard attendu, observe Laurent Bizot, directeur de l’expérience client d’Oxatis (solution de création d’e-boutique). Ce service est un vrai bonus pour les e-commerçants, qui vont pouvoir augmenter leur taux de conversion, de seulement 2 % sur internet contre 50 % en moyenne dans le commerce physique.» Plus de visites, de transformation, de fidélisation…

Colissimo Pass a l’ambition de conquérir un million d’abonnés d’ici à trois ans. Mais pour que la mayonnaise prenne, La Poste va devoir affilier rapidement un maximum de partenaires à son programme. Sans oublier de plus gros sites, qui joueront le rôle de locomotives. « Colissimo est une marque de confiance, rassure Emmanuelle Bosc-Haddad, et nous nous engageons à promouvoir les partenaires, à relayer les offres spéciales qu’ils pourraient faire aux abonnés et à communiquer pour générer du trafic.» Une offre découverte, à 9 € au lieu de 39 €, court jusqu’à fin janvier et une campagne de communication 360 ° est prévue au deuxième trimestre 2018.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA