Les lycéennes japonaises passent 7 heures par jour sur leur smartphone

|

Les adolescentes nippones passent un tiers de leur journée sur leur smartphone, selon une récente étude de l’agence japonaise Digital Arts. 7 heures consacrées notamment à communiquer par messagerie instantanée.

98% d'entre des lycéennes ont un smartphone au Japon.
98% d'entre des lycéennes ont un smartphone au Japon. © sunabesyou - Fotolia

7 heures quotidiennes. C’est le temps que consacrent les lycéennes japonaises à leur smartphone, tandis que les garçons du même âge n’y passent "que" 4,1 heures chaque jour, d’après l’agence nippone Digital Arts (10 février 2015). C’est l’application gratuite Line, un système de messagerie instantanée qui permet de transmettre des informations sous forme de données, qui explique ce ratio important, selon l’étude. Le reste du temps est dédié aux jeux et aux vidéos, toujours selon Digital Arts.

Addiction au smartphone en débat

Cette enquête a été menée auprès de 695 mineures en écoles primaires, collèges et lycées, et ce sont ces derniers qui arrivent en tête de l’échantillon. Collégiennes et primaires y passent deux heures de moins que leurs aînées. Alors que 65% pour les 10-18 ans des deux sexes possèdent un smartphone, ce taux s’élève à 98 % pour les lycéennes.

L’addiction aux smartphones est actuellement au centre d’un débat au Japon, où le ministère de l’Education n’hésite pas à faire le lien entre son utilisation abusive et l'échec scolaire. Le document précise que les parents interrogés attendent des mesures fortes du milieu éducatif pour dissuader les élèves d’y passer trop de temps, et également l'enseignement de bonnes pratiques.

78 % des moins de 25 ans "accro" en France

En février 2013, une étude Ifop intitulée "Les Français et la dépendance au téléphone portable"* indiquait que 78 % des moins de 25 ans se disaient "accro" à leur smartphone, tout en indiquant développer des stratégies d’autodiscipline quant à son utilisation. Dans ce même sondage "57 % d’entre eux ont besoin de consulter leur portable au moins une fois par heure". Un chiffre qui descend à 27 % lorsque l’on considère la population française dans son ensemble, sans distinction d’âge.

*Sondage Ifop/ROOMn réalisé par Internet en France les 24 et 25 janvier 2013 auprès d’un échantillon de 995 personnes de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message