Les magasins Virgin vont se déclarer en cessation de paiement

|

Les magasins Virgin, qui emploient 1.000 salariés en France, vont se déclarer en cessation de paiement, a annoncé une porte-parole de la direction.

La direction de Virgin a convoqué lundi 7 janvier un comité d'entreprise extraordinaire "dont l'objet va porter sur le projet de déclaration de cessation de paiement de l'entreprise", a précisé la porte-parole de cette société, contrôlée depuis 2008 par Butler Capital Partners.

La cessation de paiement, également appelée dépôt de bilan, est la première démarche que doit accomplir une entreprise qui n'est plus en mesure de régler ses créanciers.

Elle peut éventuellement déboucher sur une procédure de redressement, ou sur une liquidation judiciaire, c'est-à-dire la disparition de l'entreprise.

Virgin est confronté depuis plusieurs années, comme d'autres distributeurs spécialisés, à la chute de ses marchés traditionnels, comme les CD et les DVD. En deux ans, le groupe a déjà réduit ses effectifs de 200 salariés, a souligné la porte-parole.

Le groupe exploite encore 25 magasins en France. La direction a déjà entrepris de résilier le bail de son adresse la plus emblématique, le Virgin Megastore des Champs-Elysées à Paris, qui génère 20% du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres