Marchés

Les marchés se contractent à nouveau

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Évolution mensuelle des ventes en volume par type de marque, en hypers et supermarchés, en %, de mai 2012 à avril 2013, par rapport aux mêmes mois de l’année précédente
Évolution mensuelle des ventes en volume par type de marque, en hypers et supermarchés, en %, de mai 2012 à avril 2013, par rapport aux mêmes mois de l’année précédente

Après le rebond du mois de mars, pour partie attribué aux fêtes pascales, les marchés des PGC se contractent à nouveau sur avril.

L'hygiène-beauté profite des « opérations beauté » et affiche une croissance extraordinaire sur avril après un très mauvais premier trimestre. Les bières enregistrent aussi d'excellentes performances par rapport à un mois d'avril 2012 sinistré (- 14%).

Les autres rayons sont dans une situation très délicate, et la règle qui prévaut est la simple stabilité des volumes depuis le début de l'année. Une exception, les glaces et les surgelés, pénalisés les unes par le mauvais temps, les autres par une tendance de long terme négative, sans doute quelque peu aggravée par la crise du « horsegate ».

La baisse de l'activité touche presque avec la même ampleur les hypers et les supermarchés, alors que, parallèlement, le hard-discount est plus que jamais à la peine.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA