Les marges de Mr Bricolage reculent sérieusement

|

La faiblesse du marché handicape l’enseigne, qui poursuit la restructuration de ses magasins intégrés, et le développement de ses ventes en ligne.

Jean-François Boucher, président de Mr.Bricolage

Le marché du bricolage est en repli, et Mr Bricolage n’y échappe pas avec un recul du chiffre d’affaires, passé de 287,8 à 276,9 millions au premier semestre. Mais c’est surtout le résultat opérationnel qui flanche et recule quasiment de moitié, chutant de 17,1 à 8,9 millions. Ce recul s’explique en partie par la dégradation économique, mais aussi par les frais engendrés par la restructuration du parc de magasins. Compte tenu des mauvaises conditions de marché, le groupe présidé par Jean-François Boucher parle cependant de « résistance », avec une stabilisation des ventes à l’international et une accélération des ventes en ligne (11,3 M€ de chiffre d’affaires au 1er semestre). « Les éléments de satisfaction du semestre sont réels, même si les conditions de marché difficiles du début d’année ne les rendent pas immédiatement visibles. Des actions fortes ont en effet été engagées, avec des objectifs atteints dès ce semestre, sur la restructuration des magasins intégrés, sur le déploiement de notre offre web-to-store et sur nos plans d’économies » indique le pdg de Mr Bricolage SA.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message