Les marketplaces e-commerce, coqueluches des Français [Etude]

|

ETUDE 81% des Français se sont rendus sur une place de marché entre mars 2017 et mars 2018. 71% d’entre eux sont allés acheter ou vendre des produits physiques en ligne. 

E-commerce france
E-commerce france © xtock - Fotolia.com

81% des Français se sont rendus sur le site d’une marketplace entre mars 2017 et mars 2018, selon une étude réalisée par Nielsen pour la plateforme de paiement en ligne Stripe, qui travaille notamment avec ces plateformes de vente en ligne, dévoilée en exclusivité chez LSA. Une analyse cohérente avec les chiffres publiés en février 2018 par la Fevad, qui indique que le volume des ventes réalisées sur les places de marché tricolores a crû de 15% sur un an en 2017. Un succès qui se ressent du côté des investissements puisqu’un tiers des start-up qui ont levé des fonds depuis 2014 sont des marketplaces (qui commercialisent des produits mais aussi des services).

Annuler une commande en quelques clics

71% de ces Français utilisateurs des places de marché se sont rendus sur une marketplace e-commerce. C’est la verticale qui attire le plus les foules en France, devant le tourisme et le co-voiturage. Ils ne sont “que” 61% aux USA. 9% des internautes français et 11% des Américains qui surfent sur les marketplace viennent y chercher des services de livraison de repas et de produits alimentaires. 84% des utilisateurs tricolores de marketplace e-commerce y achètent des produits, 3% en vendent et 13% y réalisent ces deux activités (aux USA, les pourcentages sont très proches : 83%, 3% et 14%).

Pourquoi ce succès : ces places de marchés permettent de suivre facilement une commande et de l’annuler en quelques clics, un point important pour 93% des Français interrogés dans le cadre de cette étude et pour 95% des Américains. Pour respectivement 91% et 92% de ces deux populations, il est essentiel que ces plateformes permettent d’ajouter facilement un code pour obtenir un discount au moment de finaliser l’achat. Pour 74% des internautes vivant dans l’Hexagone, ces outils permettent de découvrir de nouveaux bien et services inconnus jusqu’alors, car ils regroupent une offre très large. Le fait de ne pas avoir à sortir sa carte de crédit pour faire ses emplette est important pour 52% des personnes interrogée en France et 66% des sondés vivant aux USA.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA