Les mauvais résultats de Sainsbury en Grande-Bretagne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le distributeur britannique Sainsbury affiche de biens mauvais résultats pour son exercice comptable 2014-2015.  

Beaucoup de signaux négatifs pour le distributeur britannique Sainsbury
Beaucoup de signaux négatifs pour le distributeur britannique Sainsbury

Lors de la période de 52 semaines qui s'est terminée le 14 mars, le commerçant anglais Sainsbury a subi une perte nette de 166 millions de livres (225 millions d'euros au taux de change actuel). Bien loin du bénéfice net de 716 millions de livres lors de l'exercice précédent.

"Le marché britannique change à une vitesse inconnue depuis 30 ans, ce qui a pesé sur nos profits, nos ventes ajustées et notre part de marché", a reconnu le directeur général de Sainsbury, Mike Coupe. "Cependant nous avançons dans notre stratégie et notre investissement dans les prix et la qualité donne des signes encourageants", a-t-il ajouté.

La concurrence du hard-discount

Comme ses concurrents qui visent aussi une clientèle large (Tesco, Morrison et l'enseigne Asda du groupe américain Wal-Mart), Sainsbury subit l'effet de la véritable "guerre des prix" lancée dans le secteur de la distribution, sous l'impulsion des enseignes allemandes de maxi-discompte Aldi et Lidl. Fin avril, Sainsbury a annoncé une restructuration qui se traduira par 800 suppressions de postes mais devrait permettre d'avoir plus d'employés en contact direct avec la clientèle.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA