Marchés

Les MDD en chiffres

|

38,4 %

Selon Kantar Worldpanel, la part des dépenses de produits de grande consommation frais libre-service réalisées avec les MDD en 2012

- 0,4 % vs 2011

51,7 %

Toujours selon Kantar Worldpanel, la part de références MDD dans les PGC frais LS en 2012

- 0,5 % vs 2011

170 M E

Le poids des investissements publicitaires des enseignes sur leurs MDD en 2012, selon Kantar Media, tous produits généralistes et tous médias

- 14 %

L'évolution des investissements publicitaires des enseignes sur leurs MDD en 2012 vs 2011, selon Kantar Media

78,8 %

La part des ventes en hard-discount totalisée par les MDD en 2012, selon Kantar Worldpanel, soit + 0,3 pt

8 %

La part des clients qui n'ont pas acheté de marques nationales en hard-discount en 2012, selon Kantar Worldpanel

+ 9 %

L'évolution de la proportion de consommateurs qui ont acheté des marques connues en 2012 vs 2011

Source : Sofres

59 %

La part de la croissance du chiffre d'affaires des MDD due au drive en 2012, selon Kantar Worldpanel

DES MDD TRÈS PRÉSENTES DANS LES DRIVES

Avec 43 % de part de marché dans les drives, il apparaît clairement que les distributeurs ont décidé de surexposer leurs propres produits. Un choix qui n'est pas sans conséquences pour les marques nationales, qui perdent ainsi du chiffre d'affaires et du trafic en magasins.

LES MARQUES ÉCONOMIQUES À LA PEINE

Malgré la question lancinante du pouvoir d'achat, les marques économiques ne décollent pas. Encore plus étonnant, elles se vendent de moins en moins. Preuve que la question du rapport qualité-prix reste plus importante que la seule question du prix.

D'IMPORTANTS ÉCARTS ENTRE LES RAYONS

Selon les chiffres du panéliste Iri, les marques de distributeurs réalisent 29,9 % des ventes de produits de grande consommation (un marché de 93 milliards d'euros). Il existe bien évidemment de grandes disparités entre les rayons. Avec un record de 67,3 % de part de marché pour la boucherie libre-service et seulement 7 % pour les capillaires.

LES MDD SOUS LA BARRE DES 30 %

Tous les rayons ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, si la saurisserie et le poisson fumé affichent une part de marché de 52,5% pour les marques de distributeurs, ce ratio tombe à 9,8 % pour l'hygiène-beauté. Ce qui s'explique par la force des marques et les coûts en recherche et développement.

LECLERC TOUJOURS TRÈS ATTRACTIF

Sur la question des prix des MDD, Leclerc est encore et toujours l'enseigne la plus attractive (49,1 %). Le groupe d'indépendants ne se contente pas de dominer ce classement : il creuse l''écart. À noter que, naturellement, les hypermarchés dominent les supermarchés.

LES SUPERMARCHÉS CASINO RAFFOLENT DES MDD

Les supermarchés du groupe Casino réalisent 40,7% de leur chiffre d'affaires avec leurs MDD, juste devant une autre enseigne du groupe, Franprix. Intermarché, notamment avec ses propres usines, arrive en troisième positon.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter