Marchés

Les MDD remontent lentement mais sûrement

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Sur la période juin à septembre, qui coïncide avec le redémarrage de l'inflation en hypermarchés et supermarchés, la part des marques de distributeurs (MDD) dans le chiffre d'affaires des produits de grande consommation (PGC) a augmenté de 0,4 point, établit une étude du panéliste SymphonyIRI.

MDD
MDD© DR

Sur la première partie de l'année, la part des MDD avait à l'inverse reculé de 0,4 point. Ce changement de comportement des consommateurs est directement lié à la hausse des prix, qui s'établit à à 2,6 % en moyenne de juin à septembre, contre 0,2 % en moyenne de janvier à mai (par rapport aux mêmes périodes de 2010). Le gain de part de marché des MDD a même été supérieur à l'augmentation de l'offre, qui n'a pris que 0,3 point sur la période. "C'est une situation que nous n'avions pas rencontrée depuis la fin 2008 !", écrit Jacques Dupré, directeur Insight de SymphonyIRI. Elle reste toutefois moins grave qu'à l'époque, où les prix avaient pris 5 % en quatre mois... Et où les changements de comportements des consommateurs avaient été bien plus marqués.

Ainsi, les achats de produits de produits plus valorisés, donc plus chers, concourrent encore à hauteur de 0,9 % à la hausse de chiffre d'affaires sur la période juin-septembre. Loin de sombrer dans spirale des prix bas, les consommateurs ont encore envie de se faire plaisir. Reste à savoir pour combien de temps, interroge le panéliste, qui maintient ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2011 : augmentation du chiffre d'affaires de 2,7 %, hausse des prix de 2,5 % et augmentation en volume de 0,2 %. Les MDD augmenteraient leur part de marché de 0,2 point sur l'année et de 0,5 point sur le seul second semestre.

Participez aux réflexions sur les MDD lors de la conférence LSA du 29 novembre 2011 à Paris

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA