Les ménages n'ont toujours pas le moral

|

Le moral des ménages français a continué en juin sa baisse entamée au début de l'année, l'indicateur qui le mesure ayant encore perdu un point par rapport au mois de mai pour atteindre -39, a annoncé l'Insee mardi. L'indicateur qui résume l'opinion des ménages sur la situation économique baisse ainsi constamment depuis le début de l'année et a chuté de 9 points depuis janvier, précise l'Institut national de la Statistique. En juin, l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée et future est stable, de même que leur opinion sur l'opportunité de faire des achats importants. En revanche, les perspectives d'évolution du niveau de vie en France continuent la baisse entamée en janvier depuis le début de l'année (-19 points depuis janvier). Les ménages pensent en outre à nouveau que le niveau de vie passé en France a reculé (-3 points par rapport à mai, après quatre mois de stabilité). Les craintes des Français sur le chômage persistent en juin: ils sont plus nombreux qu'en mai à anticiper une augmentation du chômage (+5 points), l'indicateur qui mesure ces craintes restant largement au-dessus de sa moyenne de long terme, relève l'Insee.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter