Les mousquetaires et Leclerc quittent la FCD

|

Les deux groupes de distribution qui étaient membres associés de la Fédération du commerce et de la distribution, regrettent que les groupes intégrés ne prennent pas assez en compte les spécificités des enseignes d'indépendants.


Deux ans qu'Intermarché et les centres Leclerc étaient membres associés de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD). Les réseaux d'indépendants, longtemps réfractaires à la fédération qui avait la réputation de mieux représenter les groupes intégrés, avaient fini par s'en approcher en devenant membres associés.

Cela n'aura duré qu'un temps puisque aujourd'hui les deux groupes annoncent leur retrait en faisant savoir qu'il ne veulent pas devenir membre à part entière de la FCD. En tant que membres associés, Intermarché et Leclerc participaient uniquement à certaines commissions sur le social, la formation, l'environnement et la qualité.

Ils n'ont pas souhaité en faire d'avantage. « Les spécificités de notre groupe de distribution, composé de plus de 3 000 chefs d'entreprise indépendants ne se retrouvaient pas nécessairement prises en compte dans les échanges que nous pouvions avoir avec les différents membres de la FCD », assure Intermarché dans un communiqué avant de souligner le fait que la fédération est essentiellement composée de groupes de distributeurs intégrés.

Les Mousquetaires pointent ainsi des divergences d'orientations stratégiques notamment sur les réformes en cours. « Les particularités liées à un réseau de distributeurs indépendants exploitant des supermarchés de proximité ne nous paraissent pas suffisamment être prises en considération », indique le groupe Intermarché. Même déception du côté de Leclerc qui « compte tenu des discussions à venir sur les réformes futures (Loi Raffarin) » entend « préserver [son] autonomie de parole dans les débats. »
Pour sa part, la FCD a toujours indiqué que la stratégie du strapontin utilisée à moindre coût à la fois par Intermarché et Leclerc, au sein de la FCD, ne pourraient avoir lieu que pour une durée limitée de deux ans. La FCD apporte un savoir-faire commun, notamment au niveau du développement durable et des audits sociaux, un savoir-faire et une économie d'échelle dont les coûts sont supportés par l'ensemble de ses adhérents.

Le troisième indépendant au sein de la FCD est Système U, membre à part entière, qui a quitté pendant un an en fondant l'espoir de la création d'une grande fédération d'indépendants, un temps annoncée, mais qui n'a pas vu le jour. Finalement, tous les indépendants avaient rejoint à la fois la FCD et la Fédération du commerce associé. Un des leurs vient donc de quitter la table...

Sylvain Aubril et Frédéric Bianchi

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres