Les multinationales investissent la cybermusique

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

À la rentrée 1998, quelques équipementiers informatiques inventaient le baladeur MP3, capable de lire de la musique téléchargée sur internet et piratée. Thomson, Samsung, Philips, Grundig et maintenant Sony annoncent leurs baladeurs numériques. Et promettent de sécuriser le secteur.

Le 12 octobre, à l'Assemblée nationale, Catherine Trautmann, ministre de la Culture, et Christian Pierret, secrétaire d'État à l'Industrie, rencontraient les professionnels du disque auxquels ils ont promis des « outils juridiques renouvelés » pour faire face à la menace du numérique. Leur bête noire : le MP3. Ce format informatique de compression sonore permet de faire circuler sur internet de la musique, en principe payante, mais plus souvent libre de droits ou piratée. Selon la Sacem, 99 % des fichiers MP3 circulant sur le réseau sont des pirates, et le chiffre est plausible.

Pour écouter de la musique en MP3, un ordinateur suffit. Mais le nec plus ultra est de posséder un baladeur compatible. Un marché embryonnaire : à peine 2 500 lecteurs vendus en 1998, peut-être 4 000 cette année Et pourtant, tous les grands de l'électronique présentent ou annoncent des baladeurs numériques. Car les ventes semblent prêtes à exploser et les fabricants rappellent : « MP3 est le deuxième terme le plus recherché sur internet, après sexe. » Mais pas question de flirter avec les interdits. Le walkman Memory Stick de Sony devrait ainsi contenir un dispositif empêchant de copier plus d'une fois les fichiers téléchargés. Comme l'explique Thierry David, chef de groupe audio de la marque, « Sony ne commercialisera jamais un appareil permettant de faire des choses illégales et ne souhaite pas aller contre les intérêts des éditeurs ». Surtout quand ils s'appellent Sony Music. Plus largement, fabricants et éditeurs ont mis en place une structure chargée d'édicter des normes de protection efficaces, le SDMI (Secure Digital Music Initiative).

Pour l'instant cependant, aucune mesure n'a été prise, le SDMI n'évoquant qu'une stratégie de passage progressif au format sécurisé (qui reste à définir). Trop long pour les fabricants, d'autant que certains concurrents qui n'ont pas leurs scrupules proposent déjà des baladeurs. Les grandes marques sortent donc des produits pour cette fin d'année, en promettant de les « sécuriser » dès que la norme estampillée SDMI sera disponible. Quant à la nature exacte de la protection, on parle d'un accès payant, ou codé, aux sites de téléchargement. On évoque un numéro de série assurant la traçabilité des fichiers téléchargés. En rappelant que l'édiction d'une norme n'empêchera personne de proposer des fichiers MP3 sur internet.

Les grandes marques rassurent les distributeurs

Soucieux d'apaiser le débat, Jean-Louis Séranne, chef de produits audio chez Thomson Multimédia, en appelle à la fin de l'hypocrisie. Et rappelle avec bon sens que « le MP3 n'est qu'un support de plus, qui vient s'ajouter au MiniDisc, au CD enregistrable ». Conclusion ironique de Laurent Escolle, directeur commercial de Diamond : « C'est amusant, les fabricants venant de la micro veulent garder un matériel multinorme, alors que Sony arrive avec un système protégé. » Réponse agacée de Thierry David pour la marque japonaise : « Que les marques comme Diamond en profitent tant qu'il n'y a pas de règles ! »

Seul point à faire l'unanimité : l'arrivée des grandes marques devrait rassurer la distribution, qui retrouve ses partenaires habituels. La mise en place des produits dans les magasins devrait dès lors évoluer. Car, pour l'instant, les baladeurs sont coincés entre les accessoires micro, modems et autres cartes 3D. Avec la multiplication des références et l'arrivée de marques plus grand public, la situation doit s'améliorer. « Nous négocions dans ce sens, assure Jean-Louis Séranne, pour Thomson. Que ces produits puissent accéder au rayon micro ne nous dérange pas. Mais nous voulons qu'ils soient au rayon audio, avec les autres baladeurs à cassettes ou à CD. C'est un produit grand public, pas un périphérique informatique. »

Quant au consommateur, il gagnera en choix ce qu'il perdra en liberté. Le secteur des baladeurs numériques va se segmenter, avec une entrée de gamme à moins de 1 000 F (152,4 e) et un haut de gamme à plus de 3 000 F (457,3 EUR). Le design, l'ergonomie, la capacité de stockage, les logiciels et les standards adoptés varieront en conséquence. Et si tous les fabricants affichent l'objectif d'élaborer un standard universel, les voies semblent divergentes. Mais une chose semble acquise : il va devenir de plus en plus compliqué de télécharger gratuitement de la musique sur internet.

Carnet des décideurs

Marie Tranchimand

Marie Tranchimand

Directrice marketing de Philips Personal Health

Shigeru Kumekawa

Shigeru Kumekawa

Futur directeur général et président de Sony Marketing Inc

Hideyuki Furumi

Hideyuki Furumi

Président de Sony Europe

Machiel Frijters

Machiel Frijters

Directeur marketing de Sony France

Laurent  Carozzi

Laurent Carozzi

Directeur financier du groupe Technicolor

Philippe Cardon

Philippe Cardon

Vice-président Europe du Sud de Sony Computer Entertainment Europe

Gary Guillier-Marcellin

Gary Guillier-Marcellin

Directeur de la division display de Samsung Electronics France

Gary Guillier-Marcellin

Gary Guillier-Marcellin

Directeur de la division display de Samsung Electronics France

Richard Brunois

Richard Brunois

Directeur de la communication de Sony Interactive Entertainment France

Emmanuel Grange

Emmanuel Grange

Directeur administratif et financier de Sony Interactive Entertainment France

Hervé Ollien

Hervé Ollien

Directeur des divisions Home Appliance & Healthcare de Samsung Electronics France

Fabrice Colusso

Fabrice Colusso

Directeur du compte Orange du groupe Sony Mobile Communications

Jean-Raoul de Gélis

Jean-Raoul de Gélis

Directeur général de Sony Mobile France

Maxime Guirauton

Maxime Guirauton

Directeur marketing et communication B2B de Samsung Electronics France

Guillaume Berlemont

Directeur marketing produit IM de Samsung

David Corcos

Directeur général de Philips Healthcare France

Lee Boo-Jin

Présidente-directrice générale de la marque hôtelière Shilla de Samsung

Philippe Reverseau

Philippe Reverseau

Directeur de la division électroménager de Samsung France de 2008 à 2012

Gee-Sung Choi

Gee-Sung Choi

Directeur de la stratégie d'entreprise de Samsung Electronics

Frédéric Fauchère

Frédéric Fauchère

Directeur commercial de Samsung Electronics France

Lee Jae-Yong

Vice-président de Samsung Electronics

Lee Byung Chul

Fondateur de Samsung

Seok Pil Kim

Seok Pil Kim

Directeur général, en charge du marketing du mobile de Samsung Group de 2014 à 2015

Lee Kun-hee

Lee Kun-hee

Président de Samsung Electronics

Kazuo Hirai

Kazuo Hirai

Président-directeur général de Sony Co entre 2012 et 2019

Marlène Tisse

Directrice marketing retail chez Philips

Marc Mathieu

Marc Mathieu

Directeur marketing de la branche mobile de Samsung

Dennis Van Schie

Dennis Van Schie

Vice-président, directeur commercial de Sony Mobile Communications

Hiroki Totoki

Hiroki Totoki

Président-directeur général de Sony Mobile Communications Inc

Kenichiro Yoshida

Vice-président exécutif et directeur financier de Sony Corporation

Fabienne Brunet

Fabienne Brunet

Directrice des ressources humaines et du développement durable de Technicolor

Michel Rahier

Michel Rahier

Président de la division maison connectée de Technicolor

Eric Adam

Eric Adam

Directeur des achats du groupe Technicolor

Esther Gaide

Esther Gaide

Directrice financière de Technicolor

Nick Caplin

Nick Caplin

Directeur de la communication de Sony Computer Entertainment Europe

Gildas Pelliet

Gildas Pelliet

Directeur général de Sony France

Fabien Neel

Fabien Neel

Directeur marketing et communication de Samsung Electronics France

David Mignot

David Mignot

Directeur général France de Sony Mobile Communications

Nicole Seligman

Nicole Seligman

Présidente de Sony Corporation of America (SCA)
Présidente de Sony Entertainment […]

Mark Khalil

Mark Khalil

Vice-président exécutif et conseiller juridique général de Sony Corporation of America

Steven Kober

Steven Kober

Vice-président exécutif et directeur financier de Sony Corporation of America (SCA)

Andrew House

Andrew House

Président de Sony Computer Entertainment

Olivier Terme

Olivier Terme

Directeur marketing France de la division mobile de Sony

Benoît Lambert

Benoît Lambert

Directeur général de Sony France

Lanny Raimondo

Lanny Raimondo

Directeur de la division Services Entertainment de Technicolor

Vince Pizzica

Vince Pizzica

Directeur de la division partenariats d’entreprise du groupe Technicolor

Sandra Carvalho

Sandra Carvalho

Directrice marketing du groupe Technicolor

Stéphane Rougeot

Stéphane Rougeot

Directeur financier et stratégie de Technicolor

Boris Teksler

Boris Teksler

Président du segment technologie du groupe Technicolor

David Chambeaud

David Chambeaud

Directeur des ressources humaines et du développement durable du groupe Technicolor

Frédéric Rose

Frédéric Rose

Directeur général de Technicolor

Pierre-André Denis

Pierre-André Denis

Senior key account manager, Haier France

Hiroshi Kawano

Président de Sony Japon

Stéphane Labrousse

Stéphane Labrousse

Directeur du marketing de Sony France

Masaru Ibuka

Co-fondateur de Sony

Akio Morita

Cofondateur de Sony

Sébastien Blaise

Sébastien Blaise

Directeur marketing de Philips Consumer Lifestyle

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1649

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA