Les négos salariales coincent chez But

Les cinq syndicats présents chez But dénoncent les propositions faites par la direction : principalement, une augmentation de 25 € brut pour l'ensemble des salariés, avec une possibilité d'augmentation individuelle de 0,5 % et une revalorisation de la part patronale sur le ticket restaurant de 0,50 €. Les organisations dénoncent unanimement ces « faibles propositions qui n'atteignent même pas le médiocre niveau de l'année dernière ». Et organisent un débrayage le 19 mars prochain dans les magasins.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2173

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA