Les Nouveaux Ateliers veulent démocratiser le sur-mesure

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Lancé depuis deux ans à Paris, le concept des Nouveaux Ateliers est maintenant mûr pour prendre son envol, c'est-à-dire se développer en province et en franchise.

Plus que le sur-mesure, peut-être, le côté ludique de la cabine 3D. Les pieds posés aux endroits indiqués, les bras suffisamment écartés, un court flash et voilà que, en une petite seconde, plus de 200 mesures sont prises, au millimètre. Avec, en sortie de cabine, son avatar en 3D qui s'affiche à l'écran.

Les plus

  • Un concept ludique avec sa cabine de mesures 3D
  • Une manière de se différencier des enseignes de prêt-à-porter

Gadget ? Pas vraiment, non. Cela permet de disposer d'un gabarit très précis pour lancer la confection de son costume sur mesure. Trois semaines maximum, et tout est prêt. Un concept malin lancé depuis deux ans maintenant par Les Nouveaux Ateliers, dans deux boutiques parisiennes et une à Lille (59). Et loin d'être hors de prix, contrairement à ce que la notion de « sur-mesure » éveille. La chemise est ainsi proposée à partir de 49 € et le costume à partir de 290 €. Rien de prohibitif, donc. Et l'assurance, surtout, d'avoir in fine un article qu'on ne trouvera pas ailleurs. Car c'est finalement bien là le meilleur : le choix laissé au client, aussi bien dans le tissu que dans le style. Depuis le nombre de boutons à la forme du col, en passant par la couleur ou le nombre de poches, tout est, en effet, modulable en fonction des goûts des uns et des autres.

Stylistes bien plus que vendeurs

Au risque de faire n'importe quoi et de se retrouver avec un vêtement difficilement portable ? Même pas, non, car les vendeurs des Nouveaux Ateliers sont avant tout stylistes et donc formés pour éviter tout impair vestimentaire.

Des doutes, encore, sur la qualité des tissus et des coupes ? Là non plus, pas de panique. À condition d'y mettre le prix, il est ainsi possible de se vêtir en Loro Piana, l'un des meilleurs faiseurs italiens.

Les chiffres

  • 2 boutiques parisiennes
  • 1 boutique bientôt à Lille
  • Plus de 200 mesures effectuées en une seconde par la cabine 3D

Le concept des Nouveaux Ateliers, créé par Nicolas Wolfovski et François Chambaud, a été développé au sein de « l'incubateur Essec ». Après deux ans de présence à Paris, il est maintenant mûr pour se développer en franchise et dans les autres grandes métropoles françaises. Avec toujours, selon les mots de François Chambaud, cette « volonté de démocratiser le sur-mesure ».

Il faut juste s'habituer à une nouvelle manière d'acheter : pénétrer dans un magasin où ne sont exposés que des bouts de tissus. Un concept épuré, bien loin des habituels « barnums » merchandising et marketing. La première surprise passée, ce n'est finalement pas si désagréable que cela.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2283

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA