Les opérateurs prêts à mieux informer sur les factures d'internet mobile

|

Les opérateurs mobiles ont assuré lundi avoir déjà pris des mesures pour alerter leurs clients en cas de dérapage de leurs factures d'internet mobile, tout en se disant prêts à les renforcer, en réponse à un courrier du secrétaire d'Etat à la Consommation Luc Chatel. Face à la multiplication des plaintes, M. Chatel a demandé aux opérateurs de créer des mécanismes d'alerte ou de blocage "dès lors qu'un montant critique de dépense d'internet mobile est dépassé". Orange, pour qui ce sujet arrive en tête des motifs d'insatisfaction de ses clients, propose déjà un dispositif en cas de dépassement de 35 euros du forfait, via un SMS. SFR prévoit des améliorations tout comme Bouygues Telecom qui va plafonner à 20 euros, à partir du mois d'août, les factures d'internet mobile de tous ses abonnés n'ayant pas souscrit à une offre illimitée.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message