Les organisations de producteurs négocient leur prix du lait

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Tout au long du mois de décembre, les organisations de producteurs, intermédiaires entre production et transformation, négocient avec les industriels le prix du lait payé aux agriculteurs pour le 1er trimestre 2017. Le syndicat Jeunes Agriculteurs les encourage à ne pas céder face à la pression.

En décembre, les organisations de producteurs négocient le prix du lait pour les agriculteurs pour le 1er trimestre 2017
En décembre, les organisations de producteurs négocient le prix du lait pour les agriculteurs pour le 1er trimestre 2017© PhotoSG

Le sort des agriculteurs pour le 1er trimestre 2017 se joue en décembre. En effet, tout au long du mois, les organisations de producteurs sont en négociation avec les industriels pour fixer le prix du lait payé aux agriculteurs. Alors que les indicateurs du marché affichent une augmentation des cours mondiaux, le syndicat des Jeunes Agriculteurs encouragent les organisations de producteurs à ne pas céder à la pression des industriels français. Mais plusieurs organisations ont partagé leurs inquiétudes face à des laiteries peu ouvertes aux discussions. « On le sait, les moyens de pression des industriels laissent peu de marge de manœuvre aux organisations de producteurs. Qui plus est, les laiteries sont en situation d'oligopole sur leur territoire », explique Yohann Bare, responsable du dossier lait pour les Jeunes Agriculteurs. Début l'adoption de la loi Sapin, début décembre, il est obligatoire d'avoir un prix moyen annuel payé aux producteurs transparent, dans les négociations entre le grande distribution et les industriels. « Nous devons envoyer un signal positifs aux éleveurs dès le début de l'année 2017 et établir des relations commerciales saines entre producteurs et transformateurs », rappelle Jérémy Decerle, président de Jeunes Agriculteurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA