Les ouvertures dominicales des grands magasins confortées

|

Le tribunal administratif de Paris a donné gain de cause au grands magasins en reconnaissant la légalité des autorisations individuelles d'ouverture le dimanche (5 par an), contestées par une fédération de petits commerçants qui réclamait des autorisation

L'union du grand commerce de centre ville (UCV) se réjouit de cette décision qui conforte les dispositions légales en vigueur. A savoir : la possibilité pour les commerces de détail d'ouvrir, sur autorisation du préfet à Paris et du maire dans les autres communes, cinq dimanche par an avec pour les salariés concernés un salaire double et un repos compensateur dans les 15 jours qui précèdent ou qui suivent. Ces autorisations étant accordées individuellement à Paris à chacun des grands magasins. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter