Les pâtes: un marché de 802 millions d'euros

|

Dans la plus grosse catégorie des féculents, les pâtes, qui avait tendance à plafonner,la crise sanitaire est venue booster le dynamique segment du premium.

Chiffres
  • 802 M € : le CA des pâtes (dont nouilles asiatiques et bio), à - 4 % (- 6 % en volume)
  • 57,2 M € : le CA des pâtes premium (hors nouilles asiatiques et bio), à + 16 % (+ 18 % en volume)
Source : NielsenIQ, CAM à P3 2021, tous circuits, origine fabricants
Une catégorie fédératrice
  • 96,5 pts (+ 1,3 pt)Le taux de pénétration
  • 15,8 (+ 0,3) Le nombre annuel d’actes d’achat
  • 2,2 millions Le nombrede foyers acheteurs recrutés par Barilla
Source : NielsenIQ, 2020, tous circuits, origine fabricants

Malgré l’inévitable rééquilibrage intervenu après l’énorme pic de consommation enregistré l’an dernier au moment du premier confinement, les pâtes s’en tirent toujours très bien, à + 6,2 % en valeur et + 5,9 % en volume sur les trois premiers mois de 2021 selon NielsenIQ.

« La crise sanitaire a eu entre autres effets d’accélérer la croissance, non seulement du drive, où nous sommes le premier intervenant, mais du premium », indique Carmela Bazzarelli, directrice trade marketing de Barilla, deuxième marque du marché mais premier contributeur à la croissance. « 2020 a été l’occasion pour les Français de découvrir le premium et d’acquérir de nouvelles habitudes, une aubaine pour nous compte tenu du très bon taux de réachat des pâtes premium », précise ­Virginie Jullien, responsable marketing de Garofalo (groupe Ebro Foods, l’actuel propriétaire de Panzani). Sur les trois premiers mois de 2021, le premium, soit des marques comme Garofalo, ­Rummo, Academia Barilla ou De Cecco, a connu une croissance de 45 % en volume et 46 % en valeur ! Et le segment a gagné, selon NielsenIQ, 5,3 points de pénétration en 2020, pour atteindre 21,7 % des ventes totales.

Soigner le fond et la forme

D’autant plus que les intervenants multiplient les efforts. Jouant sur des formes ou des dessins, Garofalo propose ainsi trois nouvelles références ce printemps et veut, après avoir sponsorisé la série télé Dix pour cent, mieux expliquer en quoi ses pâtes sont différentes (meilleurs blés, usage de moules en bronze, séchage lent et respect du cahier des charges de l’IGP Gragnano) en recourant à des personnalités du monde culinaire.

Chez Rummo, l’horizon paraît aussi dégagé. « Notre pack de couleur crème et en forme de paquet de farine casse les codes et attire tous les regards en rayon », se félicite Philippe ­Duclos, le directeur commercial de Castelli, distributeur pour la France. Désormais numéro deux du premium, Rummo entend pousser son avantage avec un nouveau format kilo pour ses pâtes classiques et des gnocchettis (plus petits que ses gnocchis sortis en 2020) en ambiant et en format de 500 g.

Les marques italiennes ne sont pas seules à la manœuvre. La PME Alpina Savoie, avec ses blés 100 % français et sans pesticides, fourbit ses moules en bronze et arrive avec une Nouille savoisienne bio et au blé complet. « D’autres innovations suivront début 2022, mais notre priorité pour le moment est d’accélérer dans le multicanal, à savoir la proximité, le drive et l’e-commerce », confie Nicolas Guize, président du groupe ­Aster (Alpina Savoie et Moulins de Savoie).

Le packaging compte beaucoup pour ces produits, raison pour laquelle Barilla a décidé de relooker sa gamme Collezione. « Le bleu sera plus clair, un fil doré soulignera le caractère premium, le mot Collezione sera écrit plus gros et nous proposerons des éditions limitées comme la Papiri », détaille Carmela Bazzarelli. Un produit déjà vendu en Italie mais légitime sur un marché français de plus en plus connaisseur et exigeant. 

Savoisienne 
Bio et sans résidus de pesticides, cette Nouille savoisienne d’Alpina Savoie présente le grand avantage de cuire en trois minutes.
Différent
La marque italienne Rummo est passée reine dans l’art de se différencier en rayon grâce à son pack caractéristique de couleur crème.
Premiumisation 
Barilla améliore le packaging de sa gamme Collezione (basée sur l’originalité de ses dessins) pour introduire plus de contraste.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2652

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous