Les petits commerçants face au net

|

TNS Sofres se penche pour La Poste, sur ce que pensent les petits commerçants des enjeux du numérique et des centres-villes.

Quel avenir pour les petits commerçants ?
Quel avenir pour les petits commerçants ?

Les deux-tiers des petits commerçants ont leur commerce référence sur les moteurs de recherche. Et 12% envisagent de le faire. Tel est le constat établi par une étude menée par TNS Sofres pour La Poste. Ce qui signifie, quand même, que 22% de ces petits commerçants restent absent de ce qui semble pourtant être le b.a.-ba.

L'enjeu du numérique

Dans le même genre d’idées, seuls 51% d’entre eux dispose d’un site internet vitrine, mais 20% songent à le faire. C’est le signe, quand même, que les esprits sont maintenant mûrs – on allait dire enfin mûrs : 80% des petits commerçants ont pleinement conscience que le numérique est, et sera, un enjeu pour leur développement.

Des centres-villes moins attractifs

D’autant que ces « petits », surtout installés en centre-ville, voient leur zone de chalandise se modifier largement : 76% jugent les centres-villes de moins en moins accessibles aux livraisons et 71% moins accessibles à leurs clients. Ils anticipent ainsi une baisse de l’attractivité de ces zones, puisqu’ils ne sont que 48% à penser qu’elles demeureront attractives dans dix ans.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter