Les petits sites de l'e-commerce résistent dans le high-tech

|

BRÈVES En pariant sur le service et un large assortiment, LDLC, materiel.net et Ubaldi tiennent bon face aux rouleaux compresseurs Amazon et Cdiscount.

19,6%

Le poids d’internet dans les ventesde high-tech en France en 2013, à +2 points vs 2012
Source : GfK

Il en va dans l’e-commerce comme dans le football. Deux champions (Ronaldo et Messi, Amazon et Cdiscount) dominent tellement leur discipline qu’on en oublierait presque qu’ils ont des concurrents. Et s’il est un secteur où leur influence est manifeste, c’est bien le high-tech. Logique : ce sont des marchés tenus par les marques sur lesquelles on retrouve les mêmes produits d’un site à l’autre, et pour lesquelles la comparaison des prix est de ce fait aisée… Et, pourtant, il semble qu’il y ait assez de lumière dans l’ombre de Cdiscount et d’Amazon. Nous en avons repéré notamment trois : LDLC, materiel.net et Ubaldi. Leur point commun : ils ne sont pas originaires de Paris et bénéficient d’un ancrage fort dans leur région. LDLC est implanté à Lyon, materiel.net en Loire-Atlantique et Ubaldi sur la Côte d’Azur.

Comment ont-ils réussi à se faire un nom dans ce secteur très concurrentiel ? En misant tout sur le service et la proximité. Materiel.net et LDLC ont d’ailleurs un parcours assez similaire. Créés par deux passionnés d’informatique à l’orée des années 2000 (Jean-Philippe Fleury pour Materiel, Laurent de La Clergerie pour LDLC), les deux sites de vente de matériel informatique n’étaient au départ qu’un moyen de financer une activité annexe. Mais devant le succès de leur site de vente, ils se sont reconcentrés sur cette seule activité e-commerce. Avec la primauté donnée à la qualité plutôt qu’à la quantité.

Réputation de spécialiste

« L’équipe materiel.net est ­composée de véritables passionnés de nouvelles technologies, explique-t-on du côté du site basé en Loire-Atlantique. Cela permet une vraie proximité entre les services pour une réponse des plus adaptées au client. De fait, nos équipes possèdent tant cette culture high-tech que la connaissance produit. Un vrai plus, surtout que tous ces conseillers sont joignables à un numéro non surtaxé… »

Le site lyonnais creuse le même sillon. Alors que ses concurrents Pixmania et Rue du Commerce se sont lancés dans de dispendieuses diversifications, LDLC s’est taillé une réputation de spécialiste. Et ça paie : le site a vu son chiffre d’affaires bondir de 20 % en 2013-2014 (250 M €), avec un résultat d’exploitation de 10 M€. Et avec l’ouverture d’une quarantaine de magasins en franchise d’ici à 2018, le site veut améliorer son service en s’orientant vers le multicanal.

Nos équipes possèdent tant cette culture high-tech que la connaissance produit. Un vrai plus, surtout que tous ces conseillers sont joignables à un numéro non surtaxé.

Jean-Philippe Fleury, fondateur du site materiel.net



Côté électrodomestique, le niçois Ubaldi fait plus que résister à Cdiscount, Darty et consorts… Créée par un immigré italien (Walter Ubaldi) dans les années 80, l’enseigne spécialisée a une belle notoriété dans le Sud-Est. Avant de s’attaquer au reste de la France avec son site de vente. Sa stratégie ? Prix discount et service soutenu par une plate-forme logistique (trois sites en région niçoise) et un outil informatique centralisé. Une optimisation qui permet d’effectuer des livraisons gratuites tout en conservant une qualité de service. Via son site et ses différents points de vente, Ubaldi réalise un chiffre d’affaires de 200 M € et peut se targuer de faire mieux que Darty dans le Sud-Est… Les Messi et Ronaldo de l’e-commerce sont prévenus.

Le top 5 des sites de vente High-Tech



 

 

 

 

 

 

Dans ce top 5, Amazon et Cdiscount connaissent les plus fortes progressions. La Fnac est la seule à être en recul.

Le Lyonnais

Avec ses 25 000 références, LDLC, créé en 1996 parun jeune ingénieur, s’affiche comme le site préféré des « geeks ».

Le nantais

Élu « site premium » par l’organisme de notation Fia-Net, materiel.net fait dansla « haute couture » de l’e-commerce high-tech avec ses services personnalisés.

Le niçois

Le site d’électroménager Ubaldi, avec 200?millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, taille des croupières à Darty dansle Sud-Est de la France.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2312

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message