Les plastiques ménagers fonctionnent mieux en univers

|

Très diversifiés, les articles ménagers en plastique sont souvent scindés en deux : les accessoires de cuisine avec les arts de la table et les boîtes de rangement au ménage. Curver-Rubbermaid plaide pour un regroupement de l'offre.

Dynamisé par un rythme régulier de promotions, le marché des plastiques ménagers connaît un développement porté par la frénésie de rangement des consommateurs. En termes d'implantation les articles de rangement grignotent sur les éléments consacrés aux très utilitaires seaux, bassines et cuvettes mais aussi sur l'élément de coffres et panier à linge.
Les boîtes de rangement ont enregistré une forte montée en gamme l'an dernier. Dix-huit mois après leur incursion dans les hypermarchés les tours à plusieurs tiroirs apportent une valeur ajoutée incontestable au rayon avec un prix moyen qui peut tourner autour de 200 F (30,4 €) en permanent. Les caisses à roulettes ou les boîtes plates à glisser sous les lits participent du même mouvement de valorisation de l'offre de rangement.
Le succès des gros litrages fait aussi monter le prix moyen. Virginie Naudé, responsable marketing enseigne de Curver-Rubbermaid précise : « Nous ajoutons des astuces à nos articles tels les couvercles coulissants qui évitent de sortir complètement la boîte. »
Ce n'est pas pour autant que la marque européenne leader échappe au rythme infernal des promotions qui animent en permanence ce rayon. Pour se démarquer des importations premiers prix, Curver-Rubbermaid mène une stratégie de couleurs. Elle a défini cette année un calendrier de 6 promotions caractérisées par 6 gammes de couleurs.
Ces offres jouent sur des pastels opaques pour les articles de ménage (boîtes alimentaires, bassines, seaux...) et sur des vifs translucides façon iMac pour les articles de rangement. À l'inverse, ses gammes référencées en permanent restent fidèles à une gamme de coloris intemporels : ivoire, marine, jaune et blanc.

 
Faciliter le repérage dans les magasins

La construction de gammes par couleur et la nouvelle sophistication des produits impliquent la création d'un univers complet au sein du rayon bazar. C'est du moins la préconisation de Curver-Rubbermaid, qui plaide pour un regroupement de tous les accessoires de cuisine et de rangement dans la même allée ou, au pire, dans des allées mitoyennes. Selon Virginie Naudé, « le consommateur pense aux plastiques ménagers lorsqu'il rencontre un besoin précis de rangement ou de renouvellement de ses accessoires de cuisine. Il faut donc lui faciliter la tâche et éviter qu'il se pose la question du rayon dans lequel il va trouver le produit dont il a besoin. »
Le regroupement de tous les plastiques facilite aussi l'achat d'impulsion. Quelqu'un venu chercher un box de 80 litres pour ranger des accessoires de jardin dans son garage peut être tenté de renouveler une partie de ses boîtes alimentaires hermétiques. Preuve que, grâce au renouvellement du design et des couleurs, les très basiques plastiques ménagers ont réussi à prendre pied parmi les actes d'achat superflus.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message