Les premières bières sans gluten arrivent dans les magasins

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le monde de la bière s’intéresse aux intolérants au gluten et à ceux, de plus en plus nombreux, qui suivent un régime sans cette protéine issue de certaines céréales. Ainsi, la Brasserie Castelain et les Brasseurs de Gayant lancent les premiers (pour la grande distribution) des petites mousses à la fois bio et sans gluten.

Jade bio et sans gluten est l'une des premières références "sans gluten" du rayon bières.
Jade bio et sans gluten est l'une des premières références "sans gluten" du rayon bières.© Brasserie Castelain

Les intolérants au gluten vont pouvoir s’offrir une bière, ce que leur régime leur interdisait jusqu’alors. Deux brasseries, toutes deux du Nord de la France, lancent coup sur coup, des bières sans cette protéine d’origine céréalière : Brasserie Castelain avec Jade Bio et sans gluten et les Brasseurs de Gayant avec Grain d’Orge bio et sans gluten. Ces deux acteurs ont préféré faire d’une pierre deux coups : brasser des bières à la fois bio et sans gluten.

Qui est concerné par les bières sans gluten ?

Difficile de recenser les intolérants au gluten. Les estimations indiquent qu’en Europe, une personne sur cent serait concernée, soit 60 000 rien qu’en France. Cependant, seulement 20% des cas seraient diagnostiqués à ce jour. Au-delà de cette intolérance, le régime sans gluten a de plus en plus d’adeptes, sans doute sous l’effet « Novak Djokovic ». En effet, ce tennisman a beaucoup parlé de son régime qui exclut le gluten, une protéine contenue dans de nombreuses céréales : blé, épeautre, seigle ou orge. Cette dernière céréale entre précisément dans la recette de la plupart des bières. Novak Djokovic a écarté le gluten de son alimentation en 2011. Une nouvelle diététique qui, dit-il, a largement contribué à augmenter ses performances sportives. D’ailleurs, il est l’ambassadeur de la ligne de produits sans gluten de la marque Gerblé (groupe Nutrition et Santé).

Comment fabrique-ton une bière sans gluten ?

A cette question, deux réponses. Les fabricants peuvent utiliser une autre céréale que l’orge comme le riz ou le quinoa. Les deux brasseurs français proposant des bières sans gluten ont toutefois opté pour la seconde solution, celle de capter le gluten, lors de l’une des phases du brassage, ce qui a demandé des mois de recherches.

Jade... avec des ingrédients du Nord

Le dernier défi d’Annick Castelain, directrice générale de la brasserie Castelain ? Utiliser, comme pour ses autres mousses, des ingrédients locaux. « Nous souhaitions utiliser des ingrédients de notre région, ce qui excluait l’utilisation de riz ou de quinoa, détaille-t-elle. Nous avons choisi de capter le gluten lors de la phase finale du brassage ». Après plusieurs mois de tests, la brasserie du Nord de la France commercialise Jade Bio et sans gluten, soit l’une des premières bière sans gluten distribuée en GMS. Elle devrait être commercialisée chez Carrefour, Auchan, Système U et dans certains Leclerc. Cette Jade sera disponible sous deux formats : un pack 6 fois 25 cl (5,9 €) et une bouteille 65 cl (2,8 €).

Grain d’Orge, déglutinisée au moment de la fermentation

Voici une deuxième référence sur le même thème : Grain d’orge bio et sans gluten. Les Brasseurs de Gayant utilisent ainsi la marque Grain d’Orge, essentiellement connue dans le Nord, pour cette nouveauté élaborée avec des céréales bio « déglutinisées » au moment de la fermentation. Les Brasseurs de Gayant préconisent d’introduire cette référence de bière blonde (PVC : 5,5 €, le pack 6x25 cl ; 3,5 € la bouteille 75 cl) dans le rayon bio et sans gluten plutôt qu’au rayon bière où cette petite mousse atypique serait noyée parmi toutes les références existantes du marché.

D’autres bières sans gluten sont en préparation, notamment chez le brasseur breton Britt. 

Voici Grain d'Orge Bio et Sans Gluten :

2 commentaires

fruchard

25/03/2016 12h24 - fruchard

Si une personne sur cent est intolérante au gluten, ce n'est pas 60 000 personnes mais 600 000 pour la France !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

duluc

15/01/2016 10h31 - duluc

C'est une bonne chose que le monde prenne conscience que le blé génétiquement modifié et tellement présent dans notre alimentation européenne, soit de plus en plus mal assimilé par notre organisme.

Merci à toutes ces sociétés qui tentent d'ouvrir ce marché à des tarifs raisonnables,

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA