Marchés

Les préoccupations environnementales ont de plus en plus de répercussions sur le comportement d’achat des Européens

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les préoccupations environnementales des consommateurs internautes européens sont de plus en plus visibles dans leur comportement d’achat et les passages en caisse selon les derniers chiffres de Nielsen.  

L’enquête en ligne sur le moral des consommateurs – interrogeant plus de 29 000 internautes dans 58 pays – montre que plus d’un européen sur trois (37%) choisit des produits plus respectueux de l’environnement malgré des prix plus élevés. Il y a moins de 18 mois, ils étaient seulement 20% à vouloir se tourner vers l’option écologique.
 
Cependant, les européens sont moins susceptibles de laisser les préoccupations environnementales déterminer quels produits acheter que la moyenne mondiale (46%). Bien que les européens soient plus enclins que les Nord-Américains (30%) à opter pour des produits plus écologiques même plus chers, ils le sont moins qu’en Asie Pacifique (55%), au Moyen Orient/Afrique (51%) ou encore en Amérique Latine (46%).
 
Parmi les 30 pays européens interrogés, les consommateurs turcs sont les plus susceptibles de le faire (68%) – ils sont même juste derrière l’Inde et le Vietnam au niveau mondial (tous deux à 71%). Les ukrainiens (63%) et les russes (60%) sont deux autres pays européens parmi les 10 pays du monde les plus susceptibles de choisir des options plus respectueuses de l’environnement malgré le surcoût.
 
En Europe, les portugais, les espagnols et les irlandais (23%) sont les moins enclins de le faire, les français et les britanniques (tous deux à 25%) étant également loin derrière le haut du classement.
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA