LES PRIX À LA CONSOMMATION

-1,17 % C'est la baisse des prix moyenne de l'ensemble des produits de grande consommation et produits frais libre-service en février 2005 par rapport à février 2004.

L'AVIS DE PANEL INTERNATIONAL

Depuis le mois de janvier, il n'y a pas eu de grands changements. La déflation se poursuit pour tous les types de marques. Cependant, seules les plus grandes marques (moins de 2 000 références) et les produits leaders (7 000 produits détenus par + 40 % des magasins en France) accentuent cette tendance. Le niveau de déflation des marques maîtrisées par les distributeurs (marques propres et premiers prix) diminue : -1 % pour les numéros un ; - 0,87 % pour les plus grandes marques ; - 2,08 % pour les marques de distributeurs ; - 4,09 % pour les premiers prix. C'est en effet, la première fois depuis juin 2003 que la tendance s'inverse pour les MDD, avec un recul du niveau de déflation (- 2,3 % entre janvier 2005-janvier 2004, contre - 2,1 % entre février 2005-février 2004). La déflation se poursuit en GMS, avec une rapidité plus importante pour les supermarchés (- 0,32 point, contre 0,09 point pour les hypers de janvier à février). Le hard-discount aurait-il, quant à lui, atteint les limites de ses capacités déflationnistes, ou ne s'agirait-il que d'un effet ponctuel (des changements de tendance passagers ont en effet été constatés en février 2003 et 2004) ? À noter que l'écart entre les hypermarchés et les hard-discounters se resserre davantage (plus que 0,05 point de différence).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1901

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous