LES PRIX À LA CONSOMMATION

- 1,34 %

C'est l'inflation des produits de grande consommation mesurée par Panel International en avril 2005 par rapport à avril 2004.

L'avis de lsa

La déflation pour tous les types de marques se poursuit, en particulier pour les marques des plus grands fournisseurs (- 1,3 % pour les marques nationales, - 1,3 % pour les leaders, - 2,2 % pour les marques de distributeurs). La déflation se ralentit sur les premiers prix, alors que ce type de marque avait initié le mouvement il y a déjà près de deux ans : en rythme annuel, la déflation sur les premiers prix passe de près de 4 % à moins de 3,5 %. Les MDD semblent confirmer leur repositionnement par rapport au hard-discount en présentant une déflation plus forte que celle des produits de ces concurrents pour le huitième mois consécutif. Cependant, l'écart de prix entre types de marques continue à se creuser : les marques nationales sont moins déflationnistes que les MDD, qui restent elles-mêmes moins déflationnistes que les premiers prix, même si les écarts se resserrent.

À noter que même si les produits frais et le non-alimentaire restent les deux secteurs les plus déflationnistes, ce sont aussi les deux secteurs sur lesquels la déflation se réduit le plus fortement et ce, quelque soit le type de marques. Enfin, les hards-discounters restent le circuit le plus déflationniste (- 1,6 %), mais l'écart de prix entre les supermarchés et les hypermarchés se creuse encore (la déflation moyenne en supermarchés est de - 1,2 % en rythme annuel, contre - 1,5 % pour les hypermarchés).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1908

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous