Les prix de l’alimentation ont baissé de 0,6 % en 2014 selon l’Insee

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’inflation a finalement atterri à + 0,5 % en 2014, fléchissant à nouveau au mois de décembre. Mais c’est une baiise des prix marquée qui a touché l’alimentaire et la plupart des produits de grande consommation l’an dernier selon l’Insee. 

Les prix des produits de consommation courante sont restés à la baisse tout au long de l'année 2014...
Les prix des produits de consommation courante sont restés à la baisse tout au long de l'année 2014...

C’est l’heure du bilan pour 2014 pour l’indice des prix à la consommation, autrement dit l’inflation. Elle s’est établie à 0,5 % en moyenne pour 2014. Mais les produits de consommation courante, à savoir l’alimentaire, l’équipement de la personne, l’équipement de la maison (meubles et bricolage) et surtout les carburants affichent pour la première fois depuis des années une tendance à la déflation. Le bilan de la désinflation en grande distribution pour l’année s’établit à -1 %, soit… dix fois plus qu’en 2013 (-0,1 %).

L’alimentaire en baisse

Le poste principal de dépense des ménages, à savoir l’alimentaire, a ainsi vu ses prix chuter de 0,6 %, notamment en raison d’un vif recul des prix des produits  frais de 4,1 %. Le prix moyen de l’habillement et des chaussures est resté strictement identique en 2014 et en 2013, mais il faut surtout noter que ce secteur est soumis à rude épreuve, puisque les prix n’ont augmenté que de 7,5 % depuis 1998, alors que la hausse pour l’alimentaire s’établit à 31,8 % sur cette période !

Les carburants font chuter l’indice

Les autres produits manufacturés – au sein desquels figurent l’équipement de la maison, télévision, meubles ou bricolage - affichent une baisse des prix sur l’année de 0,6 %. Mais ce sont les carburants et fiouls qui ont fait plonger l’indice des prix, surtout au cours du dernier trimestre. Sur l’année, la baisse atteint -4,1 %. Les prix des produits de santé restent également très sages, comme ceux des communications, tandis que les dépenses contraintes continuent de croître, comme les loyers, à  +1,5 %, soit trois fois l’inflation…

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA