Marchés

Les prix du porc s’envolent en Allemagne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les achats de porc par la Chine et la Russie provoquent des hausses de prix qui vont se répercuter sur les prix des charcuteries en Allemagne.

Les exportations de porc d’Allemagne vers la Chine sont passées de 260 tonnes en 2009 à 17 000 tonnes l’an dernier, et les achats de la Russie ont grimpé de 50 % à 200 000 tonnes, deux données qui commencent à avoir des effets sur les prix du porc à la production dont les effets devraient se traduire par des hausses de 10 à 15 % des produits charcutiers, selon l’Association fédérale de l’industrie allemande de la viande. L’Allemagne est devenue le premier exportateur européen de porc gâce à ses abattoirs très performants, qui lui permettent notamment d’acheter des porcs vifs partout en Europe puis de les revendre dans le monde entier. Récemment, des tensions ont également eu lieu sur les ventes de bœuf d’origine française, achetés 15 % plus cher par entreprises allemandes comme Vion, « et asséchant les volumes disponibles pour les abattoirs français », avait dénoncé Philippe Mangin, président de Coop de France. Ces données sont susceptibles d’entraîner des hausses du prix de la viande en France.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA