Les prix reculent encore en grande distribution, l'inflation au plus bas depuis 60 ans

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les prix sont toujours en baisse en grande distribution, de 0,1% en janvier 2015, selon les chiffres publiés par l'Insee. L'inflation globale recule de 1 % à un niveau jamais vu depuis 60 ans. La baisse des prix de l'énergie y concourt pour beaucoup, mais également celle des produits de grande consommation et d'habillement.  

Les prix continuent de baisser en janvier 2015, tant pour l'alimentation que pour l'habillement et les carburants.
Les prix continuent de baisser en janvier 2015, tant pour l'alimentation que pour l'habillement et les carburants.

Si la baisse des prix se poursuit dans les prochains mois - et il y a toutes les raisons pour que ce soit le cas, notamment à cause de la baisse des prix du pétrole qui ne s'est pas encore répandue dans toutes les sphères de la production - le gouvernement aura bientôt l'occasion d'utiliser de nouveaux éléments de langage pour vanter sa politique, en l'axant notamment sur l'augmentation du pouvoir d'achat ! Car avec la baisse des prix et de l'inflation, celui-ci ne devrait pas manquer de grimper, et les Français y sont sensibles. 

Viandes, boissons, tous les prix baissent

Or, les prix baissent partout et le mois de janvier 2015 n'a pas fait exception, selon les derniers chiffres de l'Insee. Les prix des produits de grande consommation en grande distribution ont ainsi reculé de 0,1 % par rapport au mois correspondant de 2014. Sur un an, les prix ont baissé de 1,1 % et la tendance s'accentue. Les produits alimentaires sont toujours à la baisse (-0,1% en janvier, - 0,8% pour l'année finissant à janvier). Viandes, boissons, et autres produits alimentaires affichent tous des prix en baisse ! Et la crise que traverse la filière porcine devrait continuer à alimenter les baisses de prix. 

Chute des prix de l'hygiène et l'entretien

Mais le recul est encore plus marqué pour les produits d'hygiène et d'entretien en grande distribution, dont les prix chutent de 2,5 % pour l'ensemble de l'année, bien qu'ils semblent se stabiliser en janvier. Il faudra attendre la première ou la deuxième semaine de mars, à l'issue des négociations commerciales, pour voir si la tendance s'amplifie. Voilà pour la grande distribution alimentaire.

Désinflation historique 

Au niveau de l'inflation, le recul est encore plus marqué, puisqu'elle s'établit à - 1 % en janvier 2015 et à - 0,4 % pour le cumul annuel à fin janvier. Sauf après la crise de 2008, on n'avait pas vu de tels chiffres depuis... 60 ans ! Les prix de l'alimentaire augmenteraient de 0,1 %, mais ceux de l'habillement et chaussures chuteraient de 16,5 % , les produits pétroliers de 6 % (-15,9 % sur un an !). Attention, cependant, à ne pas faire une lecture trop rapide de ces évolutions, notamment en grande distribution. D'une part, ils ne tiennent par compte des produits nouveaux. Or, les industriels et commerçants rivalisent d'imagination pour lancer des nouveautés à des prix plus élevés que les références précédentes semblables. Et il y a un bénéfice volume à certaines baisses de prix drastiques.

Les Français dépensent toujour plus

D'ailleurs, selon la dernière livraison de statistiques de Nielsen pour janvier, le chiffre d'affaires des produits de grande consommation en grande surface était en hausse de 2,6 %, malgré une baisse de prix à produit constant de 2,1 %. Les Français dépensent plus quand les prix baissent. Sauf pour les carburants, la chute des prix restant bien supérieure à l'envie de rouler. Pour autant, les volumes de carburant avaient bondi de 7 % en décembre...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA