Les producteurs de pommes en colère contre une promotion Leclerc

|
Leclerc logo

Les producteurs de fruits se sont élevés hier mercredi contre une promotion réalisée actuellement par les magasins Leclerc sur des pommes françaises vendues à un prix légèrement supérieur à un euro les deux kilos. "Leclerc signe la mort des producteurs de fruits français", a déclaré dans un communiqué la Fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF), branche spécialisée de la FNSEA, principal syndical agricole français. La FNPF vise une promotion, réalisée du 6 au 9 octobre en Ile-de-France, et qui prévoit un prix de 1,09 euro pour deux kilos de pommes françaises. "Si le consommateur peut être satisfait d'un tel prix, a-t-il idée des conséquences sur la production agricole?", interroge la FNPF. Pour elle, "ces conditions signifient la disparition de la production fruitière française".

Selon les calculs de Charlie Gautier, trésorier de la FNPF, un prix de détail de 1,09 euro pour deux kilos, soit 54,5 centimes le kilo, induit un prix d'achat au producteur de 17 centimes le kilo, un tarif "insupportable" alors que les coûts de production varient entre 35 et 40 centimes le kilo. "Nous ne sommes pas opposés aux promotions mais il faut que le prix au consommateur soit au moins égal aux coûts de production", a estimé Charlie Gautier. "Si les centres Leclerc se targuent de défendre le consommateur et son porte-monnaie, ils ne s'inscrivent aucunement dans la construction d'une filière durable. A ce prix, on ne trouvera plus demain que des pommes d'importation et des vergers abandonnés en France", toujours selon la FNPF. En mai 2009, une précédente promotion de Leclerc avait déjà suscité la colère des producteurs. Il s'agissait de pommes importées du Brésil, vendues à un euro le kg. Premiers producteurs en 2000, les arboriculteurs ont perdu en 10 ans 25% de leurs vergers de pommes. Ils se trouvent désormais en troisième position en Europe derrière la Pologne (1er) et l'Italie (2e). De son côté, Leclerc n'a pas encore répondu aux assertions des producteurs de pommes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message