Les produits Iglo passent sous la marque Findus

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Quelques mois après avoir été rachetées par Nomad Foods, les marques de surgelés salés Findus et Iglo harmonisent leurs gammes. Tous les produits Iglo vont désormais passer sous la dénomination Findus.

Findus arrive sur le segment du sans gluten avec deux références vendues 30 % plus chers que les homologues du marché
Findus arrive sur le segment du sans gluten avec deux références vendues 30 % plus chers que les homologues du marché

Les marques Iglo et Findus, passées sous le giron de Nomad Foods en 2015, devaient s'ajuster. « Les produits Iglo vont désormais passer sous le nom Findus en France car cette griffe jouit d'une forte notoriété auprès des consommateurs. Pour éviter les doublons, sur les 40 références d'Iglo nous en conservons 28. Par ailleurs, 1/3 des produits Iglo ne rentraient pas dans notre cahier des charges en termes de nutrition donc nous revisitons certaines recettes », indique Caroline Nobilé, directrice marketing Findus France. Les produits à faible rotation vont donc disparaître. Cohabiteront en revanche les références ex Captain Iglo et Croustibat, dont les positionnements ne sont pas les mêmes (une cible plus âgée pour Captain et davantage enfantine pour Croustibat). « Notre objectif est de devenir le référent de la cible enfant sur les surgelés salés », affirme Caroline Nobilé. Dans ce sens, Findus arrive avec deux nouvelles références sur de la pomme de terre : mini-churros et mini-röstis à l'emmental.

Une présence sur tous les segments du salés

Ainsi, sur le linéaire, Findus, qui occupe désormais près de 10 % de part de marché valeur, est présent sur toutes les catégories du surgelé salé. « Avec les produits Iglo, nous faisons une arrivée sur la viande avec la volaille », ajoute-t-elle. Et pour couvrir tous les segments, Findus fait une percée sur l'apéritif avec des bouchées gourmandes : Régalinis jambon fromage ou thon Listao tomate. Par ailleurs, si le bio n'est pas encore à l'étude, la marque s'étend à des références sans gluten avec un pané et un filet de Colin. « En France, le marché total du sans gluten représente 624 millions d'euros, en croissance de 13 %. On compte 10 % de foyers acheteurs et on mise sur 15 % à l'horizon 2017 », détaille Caroline Nobilé. Une création de gamme valorisée car les produits seront vendus 30 % plus chers que leurs homologues du marché. De quoi venir aider les hausses de coûts attendues sur certaines autres denrées, à l'instar du saumon. En effet, en raison d'une augmentation de la demande mondiale et de maladies dans certains élevages chiliens, la matière première a augmenté de 40 à 60 %. Sur le saumon sauvage, les aléas climatique ont rendu la pêche moins bonne donc les prix vont également flamber.

Une arrivée sur le e-commerce ?

Par ailleurs, avec cette intégration d'Iglo et Findus au sein du groupe Nomad, d'autres chantiers sont en préparation. « Nous sommes en retard sur le digital et Nomad Foods nous donnent les moyens pour nous développer. Ils ont une expertise certaine sur le e-commerce. Ainsi, les choses sont à l'étude pour le groupe dans ce domaine », confie-t-elle. Findus pourrait-il devenir e-commerçant ?

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA