Les produits « verts » ont un surcoût de 51%, qui s’amenuise

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les consommateurs français payent en moyenne 51% de plus pour des produits « verts » et 29% de plus pour leur alimentation et leurs boissons bio, contre respectivement 55% et 27% en 2006 selon une étude du Centre for Retail Research mandaté par le site Kelkoo.fr. Malgré des prix plus élevés, les ventes de produits « verts » en France (produits respectueux de l’environnement, éco-conçus, économes en énergie et facilement recyclables) devraient doubler dans les cinq prochaines années, passant de 10,6 milliards d’euros en 2009 à 21,7 milliards en 2015. Leur part dans les ventes totales de produits de détail devrait évoluer, passant de 2,4% à 4,4% grâce à une diminution de leur surcoût. « En France en 2012, le surcoût des produits « verts » aura chuté de 22% comparé à 2006, et de 16% comparé à aujourd’hui en passant de 51% en 2010 à 43% en 2012-2013 » précise l’étude.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA