Les produits « verts » ont un surcoût de 51%, qui s’amenuise

|

Les consommateurs français payent en moyenne 51% de plus pour des produits « verts » et 29% de plus pour leur alimentation et leurs boissons bio, contre respectivement 55% et 27% en 2006 selon une étude du Centre for Retail Research mandaté par le site Kelkoo.fr. Malgré des prix plus élevés, les ventes de produits « verts » en France (produits respectueux de l’environnement, éco-conçus, économes en énergie et facilement recyclables) devraient doubler dans les cinq prochaines années, passant de 10,6 milliards d’euros en 2009 à 21,7 milliards en 2015. Leur part dans les ventes totales de produits de détail devrait évoluer, passant de 2,4% à 4,4% grâce à une diminution de leur surcoût. « En France en 2012, le surcoût des produits « verts » aura chuté de 22% comparé à 2006, et de 16% comparé à aujourd’hui en passant de 51% en 2010 à 43% en 2012-2013 » précise l’étude.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message