Les Quinze vont adopter les normes comptables IAS

|

BRÈVESSujettes à polémiques, les deux normes 32 et 39 qui se fondent sur la notion de "juste valeur" ne seront toutefois pas adoptées par l'Union Européenne.

Les ministres des Finances de l'Union Européenne sont tombés d'accord pour adopter les normes comptables internationales IAS (International Accounting Standards) pour les sociétés européennes cotées en Bourse. Seules deux normes ont été écartées : les normes 32 et 39 qui reposent sur la notion de "juste valeur". Objets de polémiques, critiquées par la patronat français, ces deux normes obligeraient les sociétés à évaluer leurs actifs et passifs en fonction des fluctuations du marché. Leurs détracteurs estiment que l'adoption de ces deux normes comptables "risqueraient de conduire à une financiarisation accrue de l'économie et à des méthodes de direction des entreprises privilégiant le court terme". Ils ont été entendus par les ministres des Finances de l'Union Européenne. La commission a exprimé ses préoccupations dans une lettre à l'International Accountign Standard Board (IASB). Elle espère trouver une "solution satisfaisante" autour de ces deux normes pour les adopter "dès que possible". Les normes IAS doivent être applicables dès 2005 à 7 000 sociétés cotées. 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter