Les rasoirs Schick-Wilkinson de Pfizer ne passeront pas à Bic

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BRÈVESLe groupe pharmaceutique américain Pfizer exclut Bic du processus de cession de son activité rasoir Schick-Wilkinson

Pfizer - le groupe pharmaceutique américain - ayant annoncé fin juin sa volonté de se séparer de son activité rasoir Schick-Wilkinson, le français Bic - papeterie, rasoirs, briquets jetables - avait fait part d'un éventuel projet d'acquisition de la branche. La chose ne se fera pas: considérant que "le processus de cession serait plus rapide avec d'autres acquéreurs potentiels", l'Américain a décidé d'exclure le Français du processus de cession. Les autorisations nécessaires pour conclure avec Bic se seraient avérées trop longues. 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA