Les résultats annuels 2016 d’Unibail-Rodamco en 7 chiffres-clés à retenir

|

Premier groupe coté de l’immobilier commercial en Europe, présent dans 11 pays, Unibail-Rodamco n’a pas échappé aux aléas sécuritaires et météorologiques de 2016. Mais la foncière conduite par Christophe Cuvillier, président du directoire, continue de capitaliser sur ses très grands centres commerciaux, son offre premium et ses projets d’extension et de création d’envergure. Revue en 7 chiffres "parlants".

Parmi les 6,1 milliards d’euros de portefeuille de développement annoncé en immobilier de commerce par Unibail-Rodamco, figure l’extension de 30 000 m² de la Part-Dieu à Lyon d’ici à 2020.
Parmi les 6,1 milliards d’euros de portefeuille de développement annoncé en immobilier de commerce par Unibail-Rodamco, figure l’extension de 30 000 m² de la Part-Dieu à Lyon d’ici à 2020.

Surtout ne considérez pas les résultats 2016 d’Unibail-Rodamco, premier groupe coté de l’immobilier commercial en Europe, présent dans 11 pays de l’Union européenne, en les comparant à des moyennes englobant tous les acteurs du paysage immobilier ! "Nous ne faisons pas un métier de moyennes , déclarait Christophe Cuvillier, président du directoire d’Unibail-Rodamco en prélude à la publication des comptes du groupe le 1er février 2017, au siège de Paris. Nous n’avons ‘‘que’’ 71 centres commerciaux, mais des ‘‘gros’’ ! Chacun vaut en moyenne 480 millions d’euros. Quand ceux du numéro deux [Note du rédacteur : Klépierre] se situent à 125 millions d’euros". Examinons donc les résultats d’Unibail-Rodamco, en en extrayant quelques chiffres, parfois hors-moyennes. Mais pas toujours…

+1,4% : la croissance du chiffre d’affaires des commerçants locataires

C’est précisément l’une des concessions à la moyennisation des temps d'Unibail-Rodamco. Au 31 Décembre 2016, le chiffre d’affaires des commerçants du groupe s’est inscrit en hausse de +1,4% par rapport à 2015 (tous pays Europe). Légèrement en-deçà des indices nationaux dont la moyenne européenne s’établit à +1,6%. "Ce chiffre d’affaires a souffert de l'effet des conditions météorologiques sur les ventes de mode et accessoires en Europe, lit-on dans le communiqué d’Unibail-Rodamco. Mais aussi des (contre) performances en France. Le groupe étant fortement présent en Île-de-France où la fréquentation et les ventes ont subi l’impact de la menace terroriste". Pour la France, le chiffre d’affaires des commerçants du groupe ressort au même indice que la moyenne nationale : +0,3%. La fréquentation des centres commerciaux parisiens d’Unibail-Rodamco – dont les Quatre-Temps la Défense – a chuté de 5,7% en 2016, quand celle des autres centres du reste de la France s’accroissait de 3,5%.

+3,4% : la progression des loyers nets des centres commerciaux.

Et ceci à périmètre constant. Soit "+310 points de base au-dessus d’une indexation exceptionnellement faible, à +0,3%". Cette croissance ressort à +3,2% pour la France, culmine à +7,4% en Europe Centrale et stagne à +0,8% en Espagne. Le Groupe a signé 1 479 baux sur les actifs en exploitation consolidés - dont quelques 500 baux pour le France - avec un gain locatif de +17,4%. Unibail-Rodamco s’enorgueillit, notamment, d’avoir signé le premier kiosque permanant d’Amazon, après des tests en pop-up stores, en Europe Continentale ; les premières boutiques Nyx à Paris, en Autriche, en Pologne, en Espagne, Slovaquie. Ou d’avoir donné ses entrées à Dior Parfums en Pologne. 

13,3% : le taux de rotation des enseignes

Autrement dit le pourcentage de commerces renouvelés en un an, qui dépasse largement l’objectif annuel du groupe de 10%. Au 31 décembre 2016, le taux de vacance (référence EPRA) était de 2,3%, dont 0,2% de vacance stratégique, en baisse par rapport au 31 décembre 2015 (2,5%).

+25% : la hausse moyenne des loyers recommercialisés en France

Le chiffre impressionne quand on connait la croissance moyenne des chiffres d’affaires. Mais, précisément "ces renégociations de loyers – qu’il s’agisse de renouvellement d’enseignes ou de relocation de magasins – s’effectuent à minima tous les 10 ans, commente Christophe Cuvillier. C’est donc bien comparativement au chiffre d’affaires d’il y a 10 ans qu’il faut les considérer. Encore une fois, nous sommes concentrés sur de très grands centres commerciaux aux rendements supérieurs à la moyenne. Ces négociations – où le candidat reste libre de rester ou de partir, à moins que nous l’évincions moyennant indemnités – font partie de notre métier".

85% : la part en valeur du patrimoine située en Ile-de-France et à Lyon

A laquelle Christophe Cuvillier ajoute le corollaire, "ne nous rendez donc pas responsables du déclin du commerce dans le coeur des villes moyennes. C'est précisément la typologie d’agglomérations dans laquelle nous avons fait le choix de ne pas aller".

6,1 Mds€ : le portefeuille de développement annoncé en immobilier de commerce

Soit 77% des 8,0 Mds€ totaux de projets de développement annoncés en incluant les activités bureaux et congrès et expositions d’Unibail-Rodamco. Parmi les projets en cours, figure l’extension de 30 000 m² de la Part-Dieu à Lyon d’ici à 2020 ; celle de quelque 31 000 m² de Carré Sénart en Ile-de-France cette année. De même que la construction du "mail de liaison" de 10 000 m² de Parly 2, également à l’automne 2017.

65 000 m² GLA : la taille du futur Val Tolosa à Toulouse.

Ce projet devrait sortir de terre au deuxième semestre 2019 au sud-ouest de Toulouse, à Plaisance-du-Touch. Avec un grand magasin le Printemps, un Géant Casino et un Cinéma Pathé Imax. Plaisance-du-Touch... cela vous dit quelque chose ! Mais oui : il s’agit bien du projet auparavant baptisé les Portes de Gascogne ! Une idée germée en… 2 000. Et qui avait essuyé moult oppositions. Jusqu’à un blocage du Conseil d’Etat en novembre 2007. C’est en acquérant le portefeuille du porteur initial du projet, Simon Ivanhoe, en février 2010 qu’Unibail-Rodamco a également repris ses projets de développement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message