Les résultats d'Auchan continuent de s'améliorer au premier semestre

|

Malgré la crise sanitaire, Auchan a continué à déployer son programme d'économies et d'initiatives Renaissance, qui a permis une nouvelle amélioration de la rentabilité. Le chiffre d'affaires comparable du premier semestre est lui aussi en progression dans tous les pays à l'exception de la Russie. En France, les ventes ont ainsi progressé de 0,8%, avec une très forte croissance du digital.

Malgré la forte exposition du formats hypermarchés en France pendant le confinement, Auchan vient de dévoiler des ventes en hausses pour les 6 premiers mois de l'exercice dans l'hexagone.
Malgré la forte exposition du formats hypermarchés en France pendant le confinement, Auchan vient de dévoiler des ventes en hausses pour les 6 premiers mois de l'exercice dans l'hexagone.© Auchan

Auchan Holding vient de faire état de résultats en constante amélioration, avec pour le premier semestre 2020 des ventes en hausse (hors essence et effet de change) et un Ebitda en progession. "Malgré la crise sanitaire, la rentabilité d’Auchan Holding progresse, portée par l’amélioration très significative des performances d’Auchan Retail" a commenté en préambule le groupe. Auchan Retail, la branche distribution qui représente la quasi totalité des ventes, affiche un chiffre d’affaires de 22,25 milliards d’euros au premier semestre, en recul de 1,8 % à changes courants. En excluant la forte chute des ventes de carburant pendant le confinement, et l’effet défavorable des monnaies, à données comparables, le chiffre d’affaires ressort à +0,8 %. Tous les pays sont en positif, à l’exception de la Russie.

En France, ou les ventes avaient baissé de 2% en 2019, le chiffre d’affaires s’est par exemple inscrit en hausse sur le premier semestre, à +0,8%. "La baisse du chiffre d’affaires enregistrée en hypermarché a été plus que compensée par la progression de l’ensemble des autres formats. Le chiffre d’affaires digital atteint 12 % du chiffre d’affaires total sur le semestre (soit une croissance de 33 %)" précise ainsi le distributeur pour le pays. Le groupe a insisté lors de la présentation de ces résultats sur l’amélioration des résultats, et la bonne trajectoire de l’Ebitda, dont l’amélioration est en ligne avec l’objectif fixé pour 2022. "L’Ebitda progresse dans tous les pays, à l’exception de la Russie" a indiqué Edgard Bonte, lors d’un point téléphonique. En France, l’amélioration est de 79%. Sur l’ensemble du périmètre Auchan Retail, l’Ebitda a progressé de 15%, avec un taux de marge à 5,6% (post IFRS 16). "Après une progression de 227 millions d’euros sur l’année 2019, l’Ebitda est à nouveau en forte progression au premier semestre 2020. Il s’établit à 1 248 millions, soit une progression de 162 millions d’euros par rapport au premier semestre 2019 (+ 14,9 %)" précise Auchan, qui justifie une bonne partie de cette amélioration par la forte baisse des charges opérationnelles.

Le programme d'économies et d'initiatives se poursuit

Ainsi, la démarche Renaissance, qui doit renforcer l’excellence opérationnelle, "s’est poursuivie dans tous les pays à un rythme soutenu, permettant ainsi de dégager au total 184 millions d’euros d’économies récurrentes au premier semestre 2020".  Au total, 423 millions d’euros d’économies récurrentes ont été réalisées par rapport à la base de coûts 2018. Et malgré la crise sanitaire, l’objectif de 1,1 milliard d’euros à fin 2022 est confirmé. Au niveau international, les ventes sur la zone Europe du Sud ont progressé de 4,9%. La zone Europe Centrale et de l’Est a elle vu son chiffre d’affaires régresser de 3,9 %, avec des revenus en forte baisse en Russie. En Asie, les ventes sont en progression de 2,3 %, avec, en Chine, des ventes qui bénéficient "notamment de l’avance prise dans le commerce phygital". A l’échelle du groupe, la part du digital dans le chiffre d’affaires a atteint 11 % au premier semestre, soit une hausse de 3,7 points en un an.

Une crise sanitaire dont les enseignements ont été positifs sur le positionnement d'Auchan

Concernant le Covid-19, la crise sanitaire "a confirmé la justesse des axes, a prouvé la pertinence des engagements historiques de l’entreprise et a permis d’accélérer significativement certaines initiatives" a jugé Auchan. Par exemple, sur l’offre de produits locaux, le confinement a indirectement accéléré cette tendance. La chaîne logistique s’est adaptée pour répondre à la demande croissante des consommateurs vers d’autres formats que l’hypermarché (supermarchés, drives, digital). "Partout, Auchan Retail s’est montré inventif, pragmatique et agile afin de remplir sa mission au service de ses clients", avec des équipes qui ont fait preuve de polyvalence et de réactivité. Pour les remercier  (au travers de primes exceptionnelles et de rémunérations bonifiées), Auchan Retail estime à 69 millions d’euros les sommes allouées à cet effort. "Le premier semestre confirme le redressement d’Auchan Retail. Malgré la crise sanitaire, notre rentabilité progresse conformément à nos engagements. Nous sommes désormais dans les comparables de nos concurrents français. Cette première étape, très satisfaisante, est due en grande partie à la parfaite conduite de notre programme Renaissance qui vise à renforcer l’excellence opérationnelle. En parallèle, la crise sanitaire a confirmé la justesse de notre projet d’entreprise Auchan 2022 et nous a permis d’accélérer sa mise en oeuvre dans tous nos pays" a déclaré Edgard Bonte, président d’Auchan Retail. Qui a également, sur un plan financier, annoncé un plan de désendettement de 2 milliards d’euros, qui concernera des actifs non stratégiques, et ne portera ni sur des actifs commerciaux, ni sur la cession de pays.

Les résultats d'Auchan Holding au premier semestre :

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations