Marchés

Les salaires des PDG de Panasonic vont être divisés par deux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe japonais Panasonic, en grande difficulté, a annoncé que les salaires de ses dirigeants seraient divisés de moitié pour contribuer au redressement de l’entreprise.

Panasonic

Après de nombreuses suppressions de postes, le géant de l’électronique japonais, Panasonic, annonce que les salaires de ses deux principaux dirigeants, Kazuhiro Tsuga et Fumio Ohtsubo seront revus à la baisse de 50%, dès le 1er juillet prochain. La paie de ces PDG n’a pas été communiquée, mais les données publiées par l’entreprise sur l’année budgétaire d’avril 2011 à mars 2012 indiquent  qu’ils auraient touché 113 et 133 millions de yens de salaire. Soit environ 870.000 euros pour Fumio Ohtsubo, président du conseil d’administration  et un million d’euros pour Kazuhiro Tsuga, le dirigeant.

Entre avril 2011 et mars 2012, Panasonic a connu un déficit record de 772 milliards de yens, environ  six milliards d’euros. Le groupe prévoyait une perte équivalente pour la période d’avril 2012 à mars 2013, dont les chiffres devraient bientôt être communiqués.

En 2012, le géant nippon de l’électroménager avait déjà revendu son activité photo et caméscope Sanyo.

D’autres membres de la direction de Panasonic connaitront également une baisse de salaire de 20%. Ces mesures sont prises afin de montrer l’exemple, ce qui est courant au Japon.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA