Les salariés d'Amora-Maille bloquent les usines dans l'Yonne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les usines de Dijon et d'Appoigny (Yonne) d'Amora-Maille (groupe Unilever) étaient bloquées lundi par des salariés grévistes au lendemain des dernières propositions de la direction concernant le "plan de sauvegarde de l'emploi" (PSE), a-t-on appris de source syndicale. "Nous refusons le chantage et l'ultimatum de la direction qui nous propose de reclasser 32 nouveaux salariés contre l'acceptation de l'ensemble des mesures du plan social que nous jugeons très insuffisantes notamment au niveau du montant des indemnités" de licenciement, a déclaré à l'AFP Patrick Dubois, représentant FO et secrétaire du CCE. De son côté, la direction d'Amora-Maille a indiqué dans un communiqué avoir annoncé lors du CCE de vendredi dernier "32 postes supplémentaires" qui seraient offerts aux salariés grâce à "l'implantation d'une nouvelle ligne de fabrication de vinaigrettes" dont 5.000 tonnes sont destinées au marché français sur les 11.000 produites en République tchèque.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA