Les salariés d'Eckes-Granini en grève à Sarre-Union

La plupart des 57 salariés d'Eckes-Granini, leader sur le marché des jus de fruits ambiants en France, étaient en grève le 11 mai à Sarre-Union (Bas-Rhin) pour demander un effort de la direction sur un plan de sauvegarde de l'emploi qui prévoit un déménagement à Mâcon, en Saône-et-Loire. Ce projet de déménagement concerne 57 salariés, uniquement des personnels administratifs. Il y aura 8 suppressions de postes et les autres salariés seront invités à aller travailler à Mâcon. Cependant, la plupart d'entre eux ne veulent pas déménager en Bourgogne et souhaitent un effort de la direction concernant les primes de licenciements. D’après les syndicats, la direction a proposé 15.000 euros de prime de transfert pour les salariés célibataires, 20.000 euros pour les salariés en couple et 2.000 euros supplémentaires par enfant. Concernant les primes de licenciement, la direction offre pour l'instant un mois de salaire par année d'ancienneté, avec un plafond à 12 mois de salaire, ce que contestent les salariés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter