Les salariés de la Biscuiterie Nantaise débrayent ce jeudi pour savoir si BN est à vendre

|

L'intersyndicale CGT-CFDT-CFE-CGC a appelé les salariés de BN à se mobiliser en cessant le travail jeudi 19 janvier et à participer à une Assemblée Générale de 12h à 14h sur le site de Vertou (44). En cause, des rumeurs de vente.

Un avenir incertain pour la marque iconique de goûters.
Un avenir incertain pour la marque iconique de goûters.

Alors que les rumeurs de vente du site de Vertou en Loire-Atlantique s’amplifient, l'intersyndicale CGT-CFDT-CFE-CGC a appelé les employés de la Biscuiterie Nantaise (BN) de Vertou en Loire-Atlantique, près de Nantes, à cesser le travail ce jeudi 19 janvier 2016 et à participer à une assemblée générale de 12h à 14h sur le site afin de faire le point ensemble de la situation. Cette AG pourrait être l'occasion pour les dirigeants de Pladis, comme son président Cem Karakas, de venir s'exprimer et répondre aux interrogations des salariés de la BN.

Plusieurs fonds interessés

L'usine BN de Vertou qui emploie 410 salariés est la propriété de United Biscuit, racheté en 2014 par la holding turque Yildiz pour 2,5 milliards d'euros. Ce dernier aurait mis en vente la marque avait révélé, en novembre dernier, le quotidien Le Figaro. Parmi les acheteurs intéressés figureraient au moins trois fonds dont un Français et un Canadien et un Hollandais qui serait le candidat principal avec la biscuiterie Continental Bakeries. Le montant de cession envisagé serait d'environ 20 à 30 millions d'euros pour BN, qui génère environ 80 millions d'euros de chiffre d'affaires et produit 80 000 tonnes de biscuits chaque année.

 

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter