Les salariés de la distribution manifestent pour travailler le dimanche

|

A l'initiative du "collectif Castorama du maintien de l'ouverture le dimanche", des salariés de nombreuses enseignes du Val d'Oise et de la région PACA défileront demain, jeudi 19 juin, à Paris pour le maintien du travail du dimanche. De nombreux distributeurs dont Castorama, Leroy Merlin, Darty, Boulanger, Planète Saturne, Virgin et Tati ont été condamnés à payer de fortes astreintes allant de 20 à 50 000 euros par magasin et par dimanche travaillé et certain ont décidé finalement de fermer. En réaction, les salariés demandent l'adoption en urgence de la proposition de loi déposée le 17 avril 2008 par le sénateur Mallié (Bouche-du-Rhône) pour sécuriser la situation existante.
"Concernant l'Ile de France, l'absence d'évolution de la législation conduirait, dans le secteur bricolage, à environ 2 800 suppressions d'emplois et à une baisse de rémunération de 10 à 20% pour 8 000 collaborateurs", selon la Fédération des magasins de bricolage. Les commerces de l'habillement, de l'électroménager, de bricolage, du sport, de la chaussures et de la bijouterie participeront au défilé qui débutera à 11 h à Sèvres Babylone, passera par le boulevard raspail et la rue du Bac, pour arriver à l'Assemblée Nationale.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message