Les salariés de Lejaby attendent un repreneur mardi

|

Le tribunal de commerce de Lyon doit annoncer son choix mardi.

Le tribunal de commerce de Lyon doit étudier mardi les deux offres de reprise du fabricant de lingerie Lejaby et faire son choix. "Aujourd'hui les offres de reprise sont insuffisantes, et quelle que soit celle choisie, ce sera dramatique pour le personnel » a indiqué la secrétaire CGT du comité central d'entreprise (CCE). Les possibles repreneurs ne prévoient de garder que 170 à 200 des 450 salariés de la société, en liquidation depuis le 22 décembre. Les candidats pressent le tribunal de faire connaître son choix, dès mardi, avant que ne s'ouvre samedi à Paris le Salon international de la lingerie, à l'occasion duquel l'élu pourrait se présenter, et alors qu'il faut rapidement livrer les collections printemps-été
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations