Les salariés de Virgin obtiennent l’enveloppe de 15 millions d’euros demandée

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Virgin megastore

Après la liquidation judiciaire prononcée le lundi 17 juin, c’était le dernier dossier à régler pour clore 25 ans d’aventures Virgin en France. L’enveloppe consacrée au plan de sauvegarde de l’emploi était initialement prévue pour être de 8 millions d’euros. Bien trop peu au goût des quelque 1000 salariés de Virgin, qui réclamaient de pouvoir en disposer de 15.

2,5 millions d’euros versés par Butler

C’est finalement ce qu’ils ont obtenu avec, ce 20 juin 2013, la conclusion d’un accord de « fin de conflit ». Sur ces 15 millions, « 2,5 millions seront versés par l’actionnaire d’origine de l’enseigne Butler Capital Partners et le reste sera pris sur les fonds disponibles dans l’entreprise », indique Karl Ghazi, délégué CGT.

Plan social

« L’occupation de huit magasins par les salariés de Virgin pendant dix jours a clairement été la clé de la résolution de ce conflit », indique par ailleurs le communiqué commun des syndicats (CFTC, CFE-CGC, CGT, FO et Sud). « Dans les heures qui viennent, les salariés vont quitter les magasins qu’ils occupent », précise le communiqué, avant la réunion lundi 24 juin, d’un comité d’entreprise portant sur le plan social qui concerne les 960 salariés de l’enseigne et la quarantaine de salariés des filiales.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA