Les sites américains de bons plans dans la tourmente

|

Alors que le site de bons plans sur internet LivingSocial a annoncé 400 licenciements, son concurrent Groupon pourrait bientôt changer de direction générale.

LivingSocial logo

Mauvais plans pour les sites de bonnes affaires américains. Le site Living Social vient en effet d'annoncer la suppression de 400 emplois, principalement aux Etats-Unis. Cette société, fondée en 2007 et aujourd'hui présente dans 19 pays, employait quelque 4500 personnes. Les économies réalisées par ces suppressions d'emplois devraient permettre à LivingSocial de se repositionner sur des secteurs qu'il juge prioritaires comme le marketing et le mobile.


Changement de tête chez Groupon ?
Hasard du calendrier, l'annonce de LivingSocial coïncide avec la réunion du comité d'administration de son principal concurrent, Groupon. Selon le Financial Times, les administrateurs du site devraient se pencher sur la possible éviction du fondateur de Groupon et actuel directeur général, Andrew Mason. De fait, le site, introduit en bourse l'an dernier, a vu son titre perdre 80% de sa valeur, pour une estimation de la société de "seulement" 2,9 milliards de dollars aujourd'hui.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message