Les sites de e-commerce plutôt satisfaits de la première journée des soldes

Le verdict de la première journée des soldes d’hiver se montre dans l’ensemble satisfaisant pour les sites internet marchands. Tour d’horizon.

Le verdict de la première journée des soldes d’hiver est plutôt satisfaisant dans l’ensemble pour les sites internet marchands. Tour d’horizon :

Déjà avant le coup d’envoi ce matin, les internautes ont présélectionné dans la Wish list de Brandalley, 45000 articles de leurs marques préférées, soit une augmentation de 30% par rapport aux soldes d'hiver 2011.

A 17 heures, Brandalley a recensé 1 million de visiteurs et 100 000 mobinautes qui se sont connectés sur l'application Iphone et Android. Soit une croissance de 30% par rapport à la 1ere journée des soldes d'hiver 2011. Le panier moyen est en forte augmentation passant de 75 euros à 90 euros par rapport aux dernières soldes d'hiver 2011. Brandalley prévoit pour la 1ere journée des soldes, plus d'1,5 million de visiteurs avec pour le moment 70 000 produits vendus.

Spartoo, spécialisé de la chaussure en ligne, affiche des chiffres très satisfaisants avec 22 paires de paires de chaussures vendues à la seconde et plus de 10.000 colis expédiés dès la première heure Pour l’instant, la croissance de chiffre d'affaires est de 70 % par rapport aux soldes 2011 avec une augmentation du panier moyen de 4 %.

Le seul bémol de cette première journée revient à Sarenza.com. Le leader de la vente de chaussures sur Internet, a fait le point 2 heures après le top départ des soldes : le panier moyen en baisse continue depuis octobre 2011 l'est également pendant les soldes. Le bilan de la première journée est en demi-teinte : entre 0% et 10% de progression par rapport aux derniers soldes d'hiver. A suivre donc.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message