Marchés

Les smartphones tirent le marché du mobile

La rédaction vous conseille

Et si Steve Jobs avait gagné son pari ? Un de plus, certes, mais celui-ci n'était pas gagné d'avance. Mais ça y est, les smartphones, tel son iPhone, plaisent au grand public. Ces téléphones dotés d'un système d'exploitation ouvert comme sur les PC, qui n'intéressaient naguère que les cadres accros au BlackBerry, sont même la locomotive du secteur. Selon GfK, il devrait s'en vendre 1,8 million en 2008, sur un marché global de 24,3 millions, et même 2,8 millions en 2009. En valeur, leur part est bien plus forte. Leur chiffre d'affaires devrait représenter 420 millions d'euros en 2008, soit près de un quart du marché global du mobile. GfK estime que si les ventes de mobiles progresseront de 4 % en 2009, ce sera exclusivement dû aux smartphones. Mais il reste un défi pour les opérateurs et les fabricants de terminaux : faire en sorte que les acheteurs... utilisent leur smartphone. Un récent sondage de Lightspeed Research montre que 56 % des possesseurs ne vont sur internet qu'une fois par mois. Seul 1 sur 10 surferait tous les jours. Écran trop petit, clavier pas ergonomique, sites internet pas adaptés... Les utilisateurs pointent de nombreuses carences. Aujourd'hui, ils achètent ces mobiles pour une promesse. Aux constructeurs de la tenir, maintenant.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter