Marchés

Les sociétés de surgelés Ardo et Dujardin Foods fusionnent

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les deux groupes belges de surgelés, fondés indépendamment il y a 4 ans par deux frères, vont s’unir, sous réserve de l’approbation des autorités compétentes.

Les deux entreprises familiales, spécialisées dans le surgelés, annoncent leur volonté de se rapprocher
Les deux entreprises familiales, spécialisées dans le surgelés, annoncent leur volonté de se rapprocher

Les deux entités créées par deux frères, Edouard Haspeslagh pour Ardo et Richard Haspeslagh pour Dujardin Foods et spécialisées dans les légumes, fruits et herbes surgelés, ont annoncé leur volonté de s’unir. L’idée de ce rapprochement : créer une plate-forme solide permettant à l’entreprise commune familiale d’opérer de manière durable sur ces secteurs pour les années à venir. Cette nouvelle entité sera alors gérée par la troisième génération de managers.

Un nouveau nom Ardo

Pendant l’intégration, les deux groupes fonctionneront de manière indépendante sous la direction de Jan Haspeslagh pour Ardo (607 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013) et de Rik Jacob pour Dujardin Foods (213 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013). Le futur conseil d’administration sera présidé par Philippe Haspeslagh (Dujardin Foods), composé de représentants de la famille et de deux administrateurs indépendants. Le nouveau groupe prendra le nom d’Ardo.  « La nouvelle Ardo sera une entreprise encore plus performante avec une approche européenne à grande échelle, des usines spécialisées, une expertise agricole solide et un robuste esprit entrepreneurial », explique Rik Jacob.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA