Marchés

Les soins du corps reviennent à l’essentiel

|

Après des années difficiles, cette catégorie retrouve de l’allant. Les formes galéniques les plus classiques tirent les ventes, mais les attentes de sensorialité sont toujours de mise.

Chiffres : 

  • + 2,8 % : l’évolution du chiffre d’affaires des soins du corps 
  • + 3,6 % : l’évolution en volume 

Source : Iri, cumul courantà P9 2019, tous circuits

Depuis 2015, cela n’était pas arrivé. Les soins du corps reprennent enfin des couleurs. En CAD à P9 2019, tous circuits GMS, selon Iri, ils affichaient + 2,8 % en valeur et + 3,6 % en volume, contre respectivement + 0,1 % et + 0,8 % en CAM au 25 août 2019. « Cette catégorie est tirée par les soins des lèvres et les crèmes pour les mains, qui représentent plus de deux tiers des gains du marché », souligne Kevin Chetrit, business manager de Mixa. Pourtant, la déconsommation et la simplification des routines se confirment. Selon Kantar, en CAM à P5 2019, ce marché a perdu 120 000 consommateurs, tous circuits confondus. Mais le panier d’achat pour les soins corps augmente, et les hydratants ont recruté 350 000 personnes cette année.

Une fois n’est pas coutume, c’est la GMS qui en a profité, à l’inverse du réseau sélectif et des discounters. Dans les grandes surfaces, « on observe un retour des consommatrices à l’essentiel. Les hydratants classiques et les parfumés sortent leur épingle du jeu », souligne Lydia Hammerschmidt, chef de groupe de Nivea. Les formes galéniques classiques (laits, baumes et crèmes) pèsent ainsi 80 % des ventes en valeur du marché, à + 4,5 %, en cumul courant à P9, selon Iri, tandis que les huiles sont à + 6,3 %.

Praticité et gain de temps

En revanche, les autres présentations, comme les brumes ou les mousses, ne convainquent pas, avec - 25 % en valeur et 5 % de part de marché. Pour autant, les marques ne les délaissent pas. Par exemple, Nivea a lancé cette année avec succès deux nouvelles références de baumes Soufflé perlé, à la texture de crème légère avec de fines perles d’huile. Et Le Petit Marseillais se dit satisfait des résultats de son spray cold cream. « Avec nos sprays, nous avons recruté 500 000 consommateurs et 75 % d’entre eux étaient nouveaux pour la marque ou la catégorie », précise Cécile Gorgone, chef de produit soins du corps du Petit Marseillais.

Récurrentes dans cette catégorie, les attentes de praticité et de gain de temps restent primordiales. Fort du succès de son lait 2 en 1 Hydratant Fermeté Q10, très soutenu en télévision en octobre, Nivea ira un cran plus loin en janvier 2020 avec le lancement d’un lait 3 en 1 Hydratant Fermeté Hâlé Q10. Pour sa part, Mixa a innové avec la première Cica-Crème certifiée bio pour les zones très sèches. Cet hiver, la marque soutiendra aussi dans les médias et avec des mises en avant en magasins sa gamme Cica dédiée aux peaux fragilisées. Elle a en outre fêté avec une édition limitée les dix ans de son Lait corps nutritif satinant au karité, conçu pour les peaux mates à foncées.

Evoluderm a, de son côté, misé sur sa gamme Surgras, concentrée en glycérine et riche en beurre de karité et huile d’amande douce. Et chez Unilever, les premiers laits corps végans de Love Beauty and Planet jouent la douceur (Éclat délicat au beurre de muru muru & roses), la fraîcheur (Hydratation sublime à l’eau de noix de coco & mimosa) ou le côté nourrissant (Nutrition veloutée au beurre de karité & huile de bois de santal). 

LES MDD EN progression 

Part de marché en valeur des principaux acteurs des soins du corps, en %, et évolution vs A-1, en point Source : Nielsen origine fabricants, CAM à P8 2019, tous circuits

Lait 3 en 1

Nivea sortira en janvier 2020 un lait Hydratant Fermeté Hâlé Q10. Il promet de sublimer la peau en dix jours en l’hydratant pendant vingt-quatre heures, la rendant plus ferme et plus éclatante grâce à un hâle naturel et progressif.

Bio & réparatrice

Acteur historique du soin de la peau bio en GMS, Mixa a lancé au printemps une Cica-Crème bio. Elle contient 23 % de glycérine végétale, de l’aloe vera, du beurre de karité et du calendula pour les peaux sèches et sensibles.

Apaisant

Le Petit Marseillais a revu la recette du cold cream, déclinée en spray, lait et crème mains. Avec 95 % d’ingrédients d’origine naturelle, la formule apaisante allie beurre d’argan, cire d’abeille et huile aux pétales de rose.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter