Marchés

Les soupes Liebig au naturel

|

On ne parle plus que du bio. Mais sur les soupes, toutes les marques ont déjà dégainé leur offre et fait monter ce segment à hauteur de 6 % de part de marché en valeur. Alors cette année, pour Liebig, ce n'est plus une priorité. Pas question de surreprésenter ce segment en linéaire. Toutefois, la marque du groupe Campbell (135 M € avec Liebig et 30 M € avec Royco) ne se privera pas d'utiliser la tendance au naturel pour se développer. C'est ainsi que Liebig lance sa gamme Recettes Maison. Tout de noir vêtus, les packs affichent haut et fort les ingrédients simples qu'ils contiennent, un peu à la manière d'une liste de course écrite sur un tableau noir. « Le noir est une couleur rupturiste au rayon des soupes. Lorsque nous avons testé ce pack, il est ressorti comme moderne mais pas forcément comme cher », indique Fabrice Renaudeau, directeur marketing de Campbell. En parallèle, la marque a revu les packs de ses soupes allégées en sel pour rendre cet argument plus visible, notamment des seniors. Au-delà du développement produit, la marque prévoit de poursuivre son investissement promotionnel. Sur la dernière saison, Liebig a fait grimper son taux de promotions de 17 à 22 %, ce qui lui a plutôt réussi : ses volumes se sont accrus de 8,3 %.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message